Wim Hof | Le Froid 💙 | Testostérone - Système Immunitaire - Sport

Sous le contrĂ´le et la vĂ©rification, des journalistes et de scientifiques Ă  travers le monde ont Ă©tĂ© traumatisĂ©s par les « exploits Â» de Wim Hof. Pour finir par l’admirer. Wim Hof est un gars qui a fait l’Everest jusqu’à 7700 mètre en claquette et en short. Semi-marathon sur la banquise en short/pied-nu, marathon sans eau dans le Sahara durant la pĂ©riode la plus chaude, recevoir par des scientifiques un virus sensĂ© le rendre très malade pendant 3 jours et n’avoir rien du tout …

Il a popularisĂ© le principe d’augmentation du « moteur-chauffage interne Â» que nos ancĂŞtres utilisaient. PopularisĂ© car oui, les tests sous vĂ©rification de plateformes de recherches a dĂ©montrĂ© que tous peut rĂ©ussir Ă  rĂ©aliser ces mĂŞmes exploits sur-humain (avec certaines facilitĂ©s pour les blancs et de grosses difficultĂ©s chez les noirs) .


Selon la « science Â», il Ă©tait impossible de rĂ©aliser de tels exploits. Wim Hof a participĂ© Ă  une augmentation d’humilitĂ© auprès de beaucoup de « scientifique Â».

https://drive.google.com/file/d/1R8LVAW86qfSEGRbqO2gveaqTaXSd--7V/view?usp=sharing (vidéo de Wim Hof guidant la pratique, normalement payante dans sa formation mais gratuite depuis mon Drive. J’explique succinctement la vidéo plus bas. Également plus d’information sur sa chaine YouTube https://www.youtube.com/user/wimhof1)

Pourquoi pratiquer ? :

L’exposition au froid seul n’est pas optimale (douche froide ou extérieure), cette technique de respiration booste incroyablement ses performances d’apaisement/résistance aux froids et par conséquence, cela augmente les effets bénéfiques :point_down:

  1. Afin d’augmenter l’intensité et la durée d’exposition au froid

1.1 Donnant pour conséquence une hausse phénoménale de testostérone

1.2 Augmenter le métabolisme et facilite le recrutement/sollicitation de la masse graisseuse (perte de gras)

1.3 Sport (performance hypertrophie/force/cardio, récupération nerveuse/musculaire, mental), un proche très sportif sans recherche d’hypertrophie à un physique de dopé suite à sa pratique intensive de plusieurs années de cette méthode

1.4 Focus/concentration et apaisement émotionnel (tous les bien faits de la méditation sont également présents)

1.5 Un système immunitaire en béton avec un effet anti-vieillissement (cheveux, peau…)

Vertus antioxydantes, meilleure circulation sanguine.

1.6 Augmentation de notre système de reproduction/fertilité, augmente la qualité/quantité de nos spermatozoïdes (à associer avec les techniques de Corda ?! )


Vous avez compris pourquoi pratiquer, le comment et qu’est-ce qu’il s’y passe se trouve dans les vidéos de sa chaine et dans des tutoriels que nous pouvons trouver sur YouTube, mais je vais vous les résumer.

  1. Sur-oxygénation par le cycle de respiration (voir lien Drive) du corps pour ensuite le lui priver en se vidant les poumons et rester en apnée
  2. Le corps en manque d’air, il panique (mais pas nous), des sensations apparaissent (hallucination, étoiles dans les yeux, fourmillement) et notre corps face à cela augmente l’adrénaline entre autres. Il faut chercher ses sensations à son maximum !
  3. Après avoir tenu pratiquement le plus longtemps possible en apnée vide nous nous mettons à inspirer à fond et à bloquer notre respiration pendant 15 secondes environ.

Ce processus est à répéter 4 fois ou plus en fonction des niveaux.

  1. Cet exercice se pratique soit lors de notre rituel du matin avant la douche froide pour bien attaquer notre journée ou juste avant de s’endormir.

  2. Cet exercice peut-être pratiqué sous une forte exposition au froid (douche froide, bain glacé, banquise…) afin d’augmenter la puissance de notre moteur-radiateur interne. Plus le ressenti du froid est intense pour nous, plus nous augmentons le cycle/rythme de respiration. L’objectif est de ne pas avoir besoin de respirer lorsque nous sommes exposé au froid, sans pour autant avoir froid. Lorsque nous avons froid nous cherchons à respirer

  3. Si vous tremblez de froid, frigorifiĂ©, c’est que votre moteur interne est Ă©teint, il ne faut pas continuer l’exercice dans ce cas. La rĂ©sistance au froid ce travail avant ce stade-lĂ , la dĂ©finition « avoir froid Â» est Ă  modifier lorsque nous pratiquons cette mĂ©thode

  4. Lors de l’apnée, ne cherchez pas à partir dans l’extrême car cela peut être dangereux (surtout lorsque nous sommes débutant)

  5. Pratique régulière, focus et se forcer à se dépasser sans brûler les étapes sont nécessaire pour augmenter notre niveau. Et en Europe de l’Est il peut faire froid en hiver donc c’est un plus à l’expatriation :+1:


Quelques conseils et méthodologies sur la pratique de la respiration et sur l’exposition au froid (douche froide et extérieur).

  1. Notre interaction avec le froid doit être fait avec un grand calme et de la détente, si vous êtes excité/tendu/énervé et dans la souffrance, vous n’interagissez pas comme il faut.
  2. Débutant : Si votre premier contact avec l’eau se fait dans la crainte (stress, que l’on cherche à éviter) et du challenge, c’est que vous mettez trop froid. :cold_face: . Rentré sans crainte sous l’eau, et tout en étant détendu, chercher à descendre la température de l’eau, une fois les 3 minutes de passé, vous pouvez en fonction de votre énergie et de votre journée (passé ou à venir) chercher le challenge et le dépassement de soi
  3. En fonction de chacun, expérimentez : Ne pas quitter l’interaction avec l’eau froide avec du stress, ne pas quitter l’interaction parce que c’est trop froid/difficile. Si vous vous êtes challengé comme j’ai pu le proposer au 2. plus haut, remonté légèrement la température pour revenir à la limite de votre seuil de confort (en restant dans le froid tout de même), quittez les froids en bon terme pour y associer du positif pour les prochaines sessions.
  4. Comme votre niveau augmente, votre seuil de confort s’agrandira, votre premier contact avec le froid s’améliorera et donc vous pourrez vous permettre de commencer votre interaction avec de l’eau légèrement plus froide en ayant bien respecté le 3. pour y associer de bonnes énergies.
  5. OK les gars, vous êtes des guerriers vikings, l’eau froide sa réchauffe (et oui :hot_face: :blue_heart: ) , votre moteur interne est tellement puissant que votre exposition au froid n’est pas assez forte pour vous refroidir, le contact avec le froid active votre moteur interne vous réchauffant bien plus que si vous n’étiez pas en contact avec le froid (la respect !) Vous voulez passer au bain/douche glacé mais vous ne savez pas comment procéder. Glaçon dans le congèle bac à glaçon et se procurer Douche portative .
  6. Trop facile ? Vous vous emmerdez ? Grâce aux froids votre taux de testo est celui d’un dopé ? Vous avez gagné du muscle ? Tes cellules montent jusqu’à 50°C ? Rejoint l’Estonie pour t’exposer au froid (la Russie sera pour plus tard), rencontre Wim Hof et revient vers nous pour nous enseigner, va voir les tibétains qui s’amusent dans l’Himalaya à faire de la buée en se recouvrant de vêtement trempé (oui, il arrive à faire évaporer l’eau de leur vêtement sous -20°C).

N’hésitez pas à poser vos questions, à me corriger sur certains points et à enrichir le sujet.

La forme de mon post n’est pas au top (difficulté malgré mes recherches de l’utilisation de Discourse, technologie du forum), n’hésitez pas à me partager en MP (pour ne pas pourrir le sujet) vos suggestions pour améliorer votre confort de lecture.

Merci pour votre lecture et pour votre temps précieux les frérots. :handshake:

Notre société médiocre favorisant le confort nous a fait craindre le froid alors qu’il s’agit d’un salut pour notre santé mentale, physique. L’exposition au froid nous connecte avec notre code génétique. Récupérer le dépassement et l’inconfort incroyable de nos ancêtres ont vécus et qu’ils nous ont laissés. C’est un devoir à chacun de s’en réapproprier et de le transmettre, comme le font si bien des européens de l’est.

Je vous souhaite donc à tous une bonne expérience et une bonne réconciliation avec le froid.

44 Likes

A noter que vous trouverez sur sa chaîne une vidéo identique à celle sur le drive de @JulienR_G1 mais de seulement 3 rounds (11 minutes), ce qui permet une inclusion assez facile dans un rituel du matin. Elle est disponible en français mais je vous conseille la version anglaise (on se met à l’anglais les frérots :grin:)

Sujet très intĂ©ressant sinon, pour avoir lu un livre qui parle de Wim Hof (« Tout ce qui ne nous tue pas Â»), le personnage est vraiment intĂ©ressant et ça n’est pas un simple gourou avec des tours de passe passe comme on pourrait le croire; des Ă©tudes scientifiques sĂ©rieuses et le rĂ©sultat de ses travaux sur lui et ses « disciples Â» prouvent vraiment la valeur qu’il peut apporter.

3 Likes

J’ai eu l’occasion de participer à deux stages Wim Hof et je reconnais que cette méthode vaut le coup d’être testée. Le bain glacé est absolument génial en comparaison de la douche froid qui est à mon avis bien plus dure à supporter. :sweat_smile:

Quant au livre de Scott Carney, « Tout ce qui ne nous tue pas », c’est un très bon bouquin qui résume bien la méthode et qui démontre que Wim Hof n’est pas un charlatan.

On trouve aussi pas mal de ressources sur Youtube pour pratiquer les exercices de respiration :

7 Likes

Merci pour ce post très intéressant frérot. :+1:

Cette méthode est très efficace pour les douleurs articulaires et les personnes souffrant du mal de dos.

1 Like

Merci frérot pour ce topic.

Petite astuce, quand vous prenez votre douche froide, ne pas oublier que vous devez passer le jet d’eau sur la nuque et au niveau des lombaires car c’est là que se situe la graisse brune.

En effet, c’est une zone enrichie en mitochondries qui va jouer un rôle essentiel dans la dégradation des graisses afin de pouvoir fournir de la chaleur et ainsi la maintenir à 37°C.

Donc, vous allez ainsi brûler énormément de Kcal mais aussi améliorer votre récupération. Excellent après votre sport quotidien.

Le froid à également d’autres vertus comme :

•Effet antiveillissement

•Renforce et diminue la chute de cheveux ( même si la génétique à une plus grande sur ce point ).

•Vertues antioxydantes, meilleure circulation sanguine.

•Du point de vue testiculaire, l’eau froide permet de retrouver une bonne production spermatique. De quoi avoir des descendants de qualité qui feront votre fierté ( on est chez DBL faut se différencier de la masse ).

Après ça, vous n’allez jurer uniquement par le froid.

8 Likes

Je ne conaissais pas Wim Hof ni les exercices qu’il propose, mais ça à l’air super intéressant.

Merci pour le topic et le partage de vidéo, je vais tester tout ça de mon côté :muscle:.

1 Like

Merci à tous pour vos retours. J’ai modifié mon message suite à vos retours. Je vous souhaite une bonne expérience et réconciliation avec le froid.

Petit bonus : https://www.icewim.co/post/as-good-as-an-orgasm-how-to-go-wild-swimming-in-winter

(Une petite partie du texte traduit, je conseille la lecture complète et en anglais via le lien ci-dessus)

Il existe déjà un corpus de recherche intéressant et en développement sur les effets que la natation en eau froide peut avoir sur la santé mentale. Une étude de 1988 a révélé que quatre immersions répétées dans l’eau froide peuvent aider les gens à contrôler leur réaction de combat ou de fuite, ce qui a tendance à mal tourner lorsqu’ils souffrent d’une maladie mentale. En 2002, des scientifiques de Washington ont découvert que rester assis dans l’eau froide pendant 15 minutes réduisait la tension artérielle des gens et abaissait leur fréquence cardiaque de près de 10%.

Une autre étude à Prague en 2000 a également vu les niveaux de dopamine grimper de 250 pour cent chez les jeunes hommes assis dans une eau à seulement 14 degrés Celsius. La dopamine est un produit chimique qui influence les centres de plaisir et de récompense du cerveau et est censée jouer un rôle dans le traitement de la dépression.

Ensuite, il y a le travail du Dr Mark Harper, le principal médecin du Royaume-Uni, qui étudie le lien entre la natation en eau froide et la santé mentale. Il dit maintenant que toute maladie mentale associée au stress et à l’inflammation, y compris la dépression, le trouble d’anxiété généralisée et le SSPT, pourrait voir ses symptômes atténués par l’eau froide.

3 Likes

Très bon post, merci @JulienR_G1

J’hésitais à faire un post sur ce sujet, mais finalement ce que tu as fait est plus complet que ce que j’aurai pus faire :+1:

Du coup, je vais seulement partager mes quelques expériences sur le sujet.

Un petit conseil pour ceux qui débutent, et qui aurait du mal avec les passages sous l’eau froide, ou à rester longtemps dessous : visualiser une flamme au milieu de votre torse qui est attisée par votre respiration peut aider. Ça marche aussi pour les extrémités (mains, pieds). Vous ne devez pas avoir de sensation de froid en sortant d’une douche/bain glacée.

Ne pas hésiter à y aller progressivement, et en fonction de votre forme du jour. On peut même commencer pas des douches froides qui finissent avec du chaud, en réduisant la chaleur au fil des jours.

Un autre point que j’ai constaté durant les exercices de respirations : il ne faut pas forcer l’expiration. Pour l’avoir fait quelques fois j’ai éprouvé une gêne au niveau de ma respiration qui s’est estompée dans la journée.

Enfin, Wim Hoff disait qu’il n’y a pas de limite au nombre de cycles que vous pouvez faire à la suite, chaque cycle vous met un état de plus en plus profond (difficile à décrire, autant pour moi :sweat_smile:, faites le test de trois ou quatre cycles pour commencer vous allez vite comprendre). D’ailleurs, c’est très facile de méditer juste après les cycles de respiration.

2 Likes

Moi je m’endors direct après 3 cycles…Pas eu le temps de passer à la phase méditation…

Tu peux essayer de te mettre dans une position légèrement inconfortable, par exemple en tailleur : comme tu es obligé de rester un minimum en éveil pour maintenir la position ça pourrait te permettre de ne pas t’endormir.

1 Like

Salut Ă  tous,

Ă€ titre personnel, je termine toutes mes douches du matin par de l’eau froide. Tranquillement Ă  l’eau chaude au dĂ©but ensuite, rinçage Ă  l’eau froide pendant minimum 20 secondes. Vous ne pouvez pas rester encore endormi après ça. De plus, une fois que vous ĂŞtes sortis de votre salle de bain vous avez un « coup de chaud Â» qui vous envahit, c’est grisant ! Je ne peux plus m’en passer, c’est plus rapide qu’un cafĂ© pour se rĂ©veiller. Alors qu’à la base je suis frileux de ce genre de pratique, Ă  prĂ©sent cela fait partie de mon rituel du matin.

Pavé César

Je suis d’accord avec Jimmy, j’ai également opté pour le changement de température en cours de route, dans le même ordre (chaud puis froid). Ca réveille et ça permet effectivement de chauffer, on sent que l’énergie monte.

L’eau glacée au petit matin comme le préconise Jean-Ma, je trouve que ça fait beaucoup de mal mentalement. C’est usant psychologiquement car on ne s’y habitue jamais (je l’ai fait tous les jours pendant au moins 3 semaines sans m’habituer), du coup ça bouffe juste de l’énergie en fait.

Ouais alors sur les bienfaits de la nage dans l’eau froide euh… Je suis perplexe.

Petit retour sur expérience.

Une fois j’ai nagé dans l’eau à 13°C pendant 20 min, un peu comme ce que font les commandos de la marine. Je crois que tout le monde a déjà plus ou moins fait ça une fois dans sa vie. Si vous n’avez jamais essayé, je vous annonce que ça n’a rien de drôle ni de bénéfique pour une personne normale (donc hors solution thérapeutique). C’est le genre d’épreuve qui fout une hypothermie aux blacks, ils rentrent chez eux et on leur souhaite un bon retour dans l’armée de terre.

Alors effectivement, le corps produit une dose massive de dopamine une fois sorti, mais c’est parce que vous vous êtes massivement détruits. Votre corps estime qu’il vous faut ça pour compenser les dégâts, littéralement.

On ne parle pas d’aller à la gym là, le froid c’est dangereux. Dans mon cas j’avais fini avec la mâchoire gelée (impossible de parler, les muscles engourdis), la gerbe et des vertiges de malade. Impossible d’aligner 2 pensées tellement mon corps était en mode survie / réflexe reptilien. J’ai mis 15 min à me rhabiller et malgré mes efforts je n’ai pas pu marcher droit sur le trajet du retour. Bonus pour les yeux super injectés de sang.

Je ne suis pas resté immobile pendant 1h dans une eau à 5°C, je ne vous parle pas d’un abus total de ma part. J’ai été en nage rapide pendant 20 min dans une eau un peu trop froide, c’est tout.

Voilà donc ne partez pas dans l’idée que c’est un truc sain juste parce que Wim Hof l’a dit, qu’il paraît que ça soigne les fous, ou qu’une instagrameuse suédoise écolo en manque d’orgasme vous le recommande. Faut arrêter quoi. En tout cas faites attention à vous, parce que ce n’est pas si anodin que ça. Des gens à 100+ de QI meurent tous les ans en allant nager comme je l’ai fait. Ca serait con !

Merci pour le partage. En fait le but c’est de bombarder le cerveau d’oxygène ? Fascinant.

J’ai essayé, j’ai eu des fourmillements partout, si forts pendant le 4e round que ça tenait plus de la vibration interne. Une petite euphorie montait par moment avec l’oxygène (et l’incongruité de la situation aussi, quand même mdr). A la fin, l’euphorie contenue s’est transformée en sensibilité extrême. Je ne sais pas, je me sentais prêt à pleurer de joie (pour de vrai).

Ce qui est fascinant et incroyable d’un point de vue scientifique, c’est la communication entre le monde physique et le monde nerveux. Ils ne sont pas vraiment différents, mais impossible d’agir de la même manière sur les deux. Les neurologues avouent quand même ne rien comprendre au cerveau. Hé bien là on a un gars qui te fait respirer beaucoup et ça a une répercussion immédiate sur ton état émotionnel, donc nerveux.

Je garde la vidéo sous le coude :slightly_smiling_face:

1 Like

@Xavier_Rus_G3 @YannaY_G3 @Moriah_G1 Merci à vous deux, je voulais faire une introduction à Wim Hof mais je vais compléter mon article dans le week-end afin d’évoquer

  • La position
  • Plusieurs manières de pratiquer la respiration
  • La manière d’apprĂ©hender l’eau froide/glacĂ©e oĂą je pense n’avoir pas assez insistĂ© sur notre relation avec elle

@Moriah_G1 Salut Frérot, ne ressent pas d’attaque vis-à-vis de mon message, rapide claire conci.

Tu n’as pas compris (j’ai mal expliqué) la relation avec le froid mise en avant.

Nous devons lorsque nous sommes exposĂ© au froid, ĂŞtre apaisĂ©. Se faire « violence Â» est absolument Ă  Ă©viter. La rĂ©ussite civilisationnelle et intellectuelle de l’homme blanc est dĂ» Ă  son manque d’exposition du soleil et Ă  la surexposition au froid. Les difficultĂ©s de l’environnement ont amenĂ© Ă  une grosse sĂ©lection naturelle et Ă  une incroyable adaptation. C’est dans notre gĂ©nĂ©tique, un moteur interne est « apparu Â» suite Ă  cette sĂ©lection naturelle.

Augmenter la difficulté petit à petit pour arriver à ce niveau.


@Jimmy-G3 20 secondes ne suffisent pas.

Pour valider un niveau, 3 minutes minimum d’exposition apaisée à un certain seuil de température. (je développerai plus tard).


Ne pas dormir/manger tout en transportant un sac lourd avec FAMAS en hiver sans être couvert et aller dans l’eau glacée j’ai connu comme beaucoup d’autres. Le stress du froid est oui énorme, mais nous n’étions pas entrainés à résister ainsi au froid mais à taper à fond dans le mental. Une mauvaise approche du froid qui certes augmente sa résistance mais pas sa relation et son apaisement.

Chez les chasseurs Alpins les techniques de respiration sont courantes pour résister au froid. Lorsque l’on voit un capitaine chasseur alpin avec 5% de bodyfat être tranquille dans le froid on voit le niveau.

J’ai dans mon poste rajouté des méthodes à tester lors de votre respiration et exposition au froid. N’hésitez pas à partager votre expérience et à enrichir le sujet. :handshake: :+1:

Salut à toi frérot;

Tout d’abord merci infiniment pour le topic et le lien drive :blue_heart: .

J’ai quelques remarques et questions à ce sujet :

  • J’ai rĂ©cemment Ă©tĂ© opĂ©rĂ© pour un pneumothorax, ce qui m’inquiète donc de pratiquer de tels exercices pulmonaires. Y’a-t-il un quelconque risque ?
  • Concernant mon rapport au froid avant ce topic, il Ă©tait limite phobique car mes douches Ă©taient toujours brulantes, j’étais toujours sur-habillĂ© (gilet + jeans en Ă©tĂ© et 2x plus que nĂ©cessaire en hiver) et il m’est mĂŞme arriver de claquer des dents en Ă©tant correctement couvert sous 18°C. Du coup ma première douche froide Ă  provoquer des spasmes si puissants que j’en ai eu le tournis et une fatigue intense pour une bonne demi-heure. J’y suis par la suite allĂ© doucement et progressivement, dĂ©sormais ça va mieux.
  • Enfin, Ă  propos du ressenti pendant l’exo du GDrive, pendant l’apnĂ©e Ă  vide j’ai Ă  la fois eu les agrĂ©ables sensations de fourmillement et de chaleur mais aussi une Ă©trange sensation d’avoir un Ă©norme molar entre le nez et la bouche et qu’il pouvais Ă  tout moment me tomber dans la bouche ou l’estomac. Pendant les 40 respirations, la bouche sèche et pendant l’apnĂ©e Ă  bloc une tension apicale gauche (mon satanĂ© pneumotruc). Tout cela est-il normal ?

D’une poigne fraternelle, merci encore d’avoir pris le temps de me lire à ceux qui le feront.

2 Likes

Bonjour @Akyel_G3 ,

Merci à toi d’avoir prêté attention au topic et d’avoir répondu en apportant ta plus-value.

Dans ces contextes particuliers, toujours avoir l’approbation d’un professionnel.

Même si les médecins ont 15-30 de retard par rapport au monde anglophone/international. Donc il se peut que ton spécialiste ignore l’existence des méthodes de respiration et encore moins d’un surhomme comme Wim Hof.


Le tout c’est de commencer à son niveau, dans la progression et à l’écoute de son corps.

Si tu y vas comme un gros bourrin sans doute, si tu n’es pas apte à courir jusqu’à t’en déchirer les poumons je ne peux que te suggérer d’y aller tranquillou avec les méthodes de respiration, tu progresseras quoi qu’il n’advienne ne t’inquiète pas. Même des noirs ayant vécu en Afrique ont énormément progressé vis-à-vis de ça, c’est dans la génétique de l’homme (et plus spécifiquement l’homme blanc).

Donc imagine un blanc.


  • Pour ce qui est de tes sensations, fonce sur le ressenti du cerveau/ventre/extrĂ©mitĂ©, c’est la voie de la progression.
  • Ton corps n’était pas opĂ©rationnel vis-Ă -vis de son système respiratoire, il te montre les changements nĂ©cessaires Ă  l’optimisation de la rĂ©alisation de l’exercice, de l’adaptation (ta besoin de respirer ? Il vire les merdes t’en empĂŞchant)
  • Pour ce qui est de ta toux, c’est normal. Tu pousses ton corps Ă  amĂ©liorer Ă©galement ton système respiratoire et tu as subi une opĂ©ration pulmonaire. Va voir un ostĂ©o pour replacer ton corps (il te parlera de la respiration Ă©galement, te faisant comprendre son importance pour l’équilibre corporel/anatomique), consulter rĂ©gulièrement un BON kinĂ© pour amĂ©liorer ta posture/Ă©quilibre et pratiquer une activitĂ© physique (avec validation de tes spĂ©cialistes) tranquillou (cardio/muscu/boxe/yoga).

N’hésite pas à nous refaire ton retour :+1: . La bis frérot

1 Like

20 minutes dans une eau à 13°C après 2-3 baignades tout le monde s’y habitue (hors black) faut arrêter…

Alors les commandos marines on est à 7-8°C max donc deux fois moins, et ils survivent très bien.

C’est pas agréable je suis d’accord avec toi, mais même sans la méthode de Wim Hof, je nage dans des lacs de montagnes ou à Ouessant tranquille. La plupart du temps une demi heure (je précise que je suis pas gras).

Comme le dit Julien, les chasseurs alpins font des stages où la température de l’eau descend bas, facilement à 3-4°C. Il y a des gens qui craignent le froid plus que d’autres mais tout les chasseurs alpins ne sont pas des surhommes, les méthodes fonctionnent.

1 Like

Bonjour,

Juste un dernier message pour clarifier.

C’est assez incroyable de voir sa propre expérience largement minimisée, jusqu’à la frontière de l’annulation.

L’esprit de mon message prĂ©cĂ©dent c’est : « Ok les gars, c’est cool Wim Hof mais mollo avec la propagande sur les bains Ă  0°C, car certains craignent le froid. N’importe qui peut se noyer dans 10 cm d’eau. Â» Je ne remets pas en cause la mĂ©thode.

Mon expérience me prouve que j’ai raison, le message d’Akyel aussi. Je suis un mec de 25 ans, a priori tout va bien. Malgré ça, je me suis pris tout ce que j’ai listé plus haut, et pour 3 fois rien. Est-ce que tu me conseillerais de te suivre à Ouessant du coup ? J’imagine surtout le danger pour les gens qui sont encore plus frileux que moi.

=> C’est DANGEREUX pour votre VIE. Allez-y DOUCEMENT et ACCOMPAGNE, des fois que vous feriez une hydrocution sur une fragilité insoupçonnée. Merci donc de ne pas minimiser mon témoignage par interposition d’ego en nous racontant tes vacances héroïques.

Bref, je ne vais pas m’éterniser sur le fait que 7°C c’est proche de 13°C, ni sur le principe de sélection dans l’armée. Je ne commenterai pas plus ce fil car c’est assez clair maintenant. Je le suivrai quand même, car fondamentalement il m’intéresse. Merci encore à l’auteur pour le lien.

3 Likes

Merci pour tes messages, tes retours d’expériences ont de la valeur. Ton dernier message m’amène à compléter mon poste et à répondre à des interrogations. Je l’ajouterai plus tard à mon poste.

L’objectif est de normaliser le contact avec le froid, rendre son interaction bienveillante.

C’est dangereux pour une personne n’ayant pas cette habitude, plus la personne à une génétique défavorable, un mental faible, plus cette expérience sera mauvaise/désastreuse ou encore traumatisante.

Il faut un équilibre. Si à chaque fois que tu t’exposes à un grand froid intense qui t’amène à beaucoup de souffrance pour travailler le mental/discipline ; tu auras une mauvaise relation, tu progresseras lentement et une mauvaise propagation hormonale retirant un certain équilibre corporel/hormonal.


Je réponds à des interrogations que peuvent se poser certaines personnes.

Résumé

Certes il y a des traumatismes, mais les fuir sans cesse nous ne progressons pas. C’est comme pratiquer la musculation ; nous y dĂ©truisons des fibres musculaires, si nous nous arrĂŞtons Ă  ça nous nous disons « destruction, mince c’est dangereux/mauvais Â», mais nous « dĂ©truisons Â» notre corps pour lui faire comprendre qu’il a besoin de s’adapter. Corps, tu es trop faible tu as besoin de te renforcer, adaptes-toi.

Si notre approche de base c’est la peur, nous nous lançons dans quelques choses que nous ne croyons pas. Là c’est destructeur et traumatisant, là c’est à éviter. Augmenter son niveau d’enseignabilité et de croyance pour ne plus douter.

Avez-vous douté du discours de Corda ? Si c’est le cas, vous êtes à DBL comme étant un touriste, doutez-vous de la destruction occidentale ? Doutez-vous de l’expatriation ? Doutez-vous de votre réussite financière dans le Web-digital ?

Non !, et il ne faut pas douter, foncer et passer à l’action.

C’est pareille avec le froid, avant d’aller sous l’eau froide vous vous dîtes sûrement :

  • Je n’ai pas besoin de ça
  • C’est sĂ»rement faut tous ces bien-faits
  • C’est inutile, je n’y vais pas.

Mais que c’est-il passé ? Vous avez laissé parler votre mental qui vous pousse à vous maintenir à votre seuil de confort (mental=blabla Interne= Netflix/alcool/porno/jv/procrastination). La règle des 5 secondes avant d’aborder une fille (elle va me jeter, je ne suis pas assez bien pour elle…), et vous n’irez pas sortir vous coui$$es pour aborder de la femelle. Pour le froid c’est le même principe, mais faut rentrer ses coui$$es par contre (ne vous inquiétez pas, le corps sait faire tout seul ;), ne vous touchez pas sous la douche).

Pour quitter son taff d’esclave et s’expatrier c’est la même.


Fin de tergiversions Pour connaitre notre équilibre dans la pratique d’exposition au froid, il faut tester. Certain ont besoin 75% d’exposition au froid doux/tranquille apaisé. Et à l’inverse, certain ont besoin 75% d’exposition au froid hardCore/Guerrier.

Nos besoins/envies varieront, continuellement tester en suivant des lignes directives de ceux qui ont réussi dans ce domaine (pas moi, mais Wim Hof :wink: )

Toujours dans l’objectif :

  • D’avoir une bonne relation avec le froid
  • D’être suffisamment challengĂ© pour quitter son seuil de confort
  • De la rĂ©cupĂ©ration pour Ă©viter un traumatisme

Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à vous exprimer.

3 Likes