Tout cela commence par..., et surtout termine...MINDSET'S PUTE

Good morning gentlemen, :wave:

Je vous avouerai que je fais preuve de naïveté sur ce sujet, n’ayant accès qu’au strass et paillette de ce milieu putesque. :clinking_glasses: Alors, que j’étais en train de configurer mon système de vision laser '3D en clientèle, une question a éclot dans mon esprit…

Comment fini une vie de pute ?

À vrai dire, j’en ai foutrement aucune idée, j’atteins rapidement mes limites empathiques et morale pour pouvoir prétendre avoir la clé de l’énigme…

Finit-elle pauvre,fauché… sans famille, et drogué ? Finit-elle sa vie avec un client, un Chairman…que sais-je ? Finit-elle par retourner à sa vie d’avant (son pays, son village natal) ? Comment vivre avec ce “traumatisme” ? Comment en parler a ses enfants, sa famille ? Finit-elle seule, pleine d’argent…

Quelle image a-t-elle du monde ? Quelle vision à t-elle du monde? Quel est son schéma de pensée?

L’argent est telle sa seule et réelle motivation ? (même vieille est hors d’usage)

Les solutions à ces questions me sont capitales pour résoudre et développer beaucoup de “chose” (secrets things :vertical_traffic_light:) à l’avenir. Mon esprit est bien trop lumineux pour pouvoir avoir une réponse même “moyenne” à ce foutue questionnement.

Je vous pris messieur de me laisser un feedback de votre vision. :pray:

Amicalement WARLOVE :love_you_gesture:

2 Likes

Ci-dessous mon modeste point de vue après avoir discuté avec une 30aine de putes (étrangères, toutes des pays de l’est).

Elles viennent en tournée à Paris pour pouvoir s’acheter une maison ou un appart dans leur pays natal ou bien financer leurs études ou se payer des voyages et des fringues de luxe…

Très rares sont celles qui finissent avec un client.

Oui

Ca dépend des clients sur lesquelles elles sont tombées… Certaines écartent les cuisses et ferment les yeux ce qui est une honte pour ce noble métier

Elles ne le font pas…

Ce n’est pas avec 20k que tu as plein d’argent…

Je ne trouverai donc pas de réponse sur ce forum…(les limites commencent à se profiler)

A moi de faire mes propres recherches.

Merci en tout cas pour le maigre feedback, et de me pousser par le silence à l’action :pray:

J’ai connu quelques putes qui sont sorties du game, mais c’est une frange infime et dans un seul milieu.

En effet lorsque je fréquentais avec plus d’assiduité qu’aujourd’hui les bordels de Catalogne (2 fois par semaine est, vous me l’accorderez, assidu pour cette activité) j’ai connu 4 putes qui ont quitté le game. C’est très peu.

Les 4 étaient roumaines et faisaient parti des 2 ou 3 % intelligentes qui avaient un plan en venant tapiner en Espagne. Elles s’en sont tenues à leur plan sans jamais en démordre et ce durant 3 ou 4 ans.

Toutes ont acheté leur maison au pays, payée cash.
Toutes ont payé des travaux dans la maison de leurs parents pour leur apporter un certain confort.
2 se sont associées et ont acheté un restaurant pizzeria en Espagne ensemble et ont depuis une affaire florissante.
1 a ouvert une petite chaîne de 2 ou 3 magasins de prêt à porter en Roumanie.
La dernière a investi dans quelques appartements / studios en Roumanie aussi et se suffit des loyers qu’elle rentre pour vivre.

Tout ce qu’elles ont acheté a été payé comptant.
Durant leurs 3 ou 4 années à bosser en Espagne elles ont dépensé le minimum pour épargner un maximum, ont travaillé tous les jours de la semaine et prenaient au max 10 ou 15 jours de congés par an pour aller dire bonjour à la famille.

Toutes les autres, les stupides, dépensent leur fric n’importe comment (vêtements, téléphones, sorties, coiffeurs, chaussures, drogues) et sont incapables d’arrêter de tapiner.

Hormis celles ci je ne connais aucunes putes qui ont pu arrêter, trop habituées à ce rythme de vie.

Aucune ne s’est mise en couple avec un client, hormis une simulation de couple quelques mois pour mieux l’entuber.

En prenant un peu d’âge leur valeur tombe peu à peu, elles gagnent donc moins d’argent et leur façon de se prostituer devient de plus en plus glauque.

C’est ce que j’ai vu en plusieurs années, des filles de clubs comme des freelances en appart je n’ai vu arrêter que ces 4 là. Une fille qui tapine ne pourra à 99% jamais vraiment arrêter, ça en est fini pour elle.

1 Like

Très bien. 1% vs 99% real

La quote habituelle camarade.