Temps idéeal Deep Work et capacité de concentration

Bonjour,
Après un certain temps focalisé sur une tache , il est préférable de faire un pause pour pas crever de fatigue .
Pendant les lives DBL , JMCorda a conseillé de faire des séances de 45 minutes de travail et 5-10 de repos . Perso je trouve 45 minutes assez long , c’est très compliqué de tenir ce rythme (même en éradiquant les distractions…) , après cela doit dépendre du type de tache aussi .
J’ai vu des études qui disent 90 minutes est le temps idéal pour être focus d’autres qui disent 25 minutes…
Ma question est : Quelles sont vos temps de pauses / temps de travail et combien de séances par jour vous faites ?
Merci d’avance !

5 J'aimes

Je pense que chacun a son temps idéal ! Tu dois faire des tests et je pense aussi que cela dépend aussi des taches !

Par exemple quand je lit un livre sur le Dev. Perso. si le sujet est passionnant je me limite a 45 min comme ça j’ai hâte de reprendre, mais quand j’analyse un match (je veux devenir parieur pro), je me fix une demi heure car la recherche donnée me gav facilement alors pour évité de lâcher l’affaire j’en fait peux mais plusieurs fois ainsi je garde le rythme.

Cela-dit je ne suis pas expert, je te donne mon avis et mon expérience perso.

En espèrent t’avoir aidé un minimum

1 J'aime

45 minutes pour moi c’est vraiment le juste idéal entre trop et pas assez. En 30 minutes il est difficile de se remettre à une nouvelle tâche ou de bien avoir fait notre séance de DW. 45 minutes c’est aussi le temps pour ne tout juste pas finir, reprendre dans la séance suivante (ce qui nous motive car on approche du but) et donc de vouloir encore et encore s’y remettre jusqu’à ce que la fatigue de la fin de journée vienne s’interposer évidemment. Bon courage pour tes futures de DW.

2 J'aimes

ca depend vachement de ce que je fais. Mais quand je travaille sur mon ordi, je tiens pas plus de 30 min.

Des fois au début je tiens 10- 15 min meme. Avant c’était 10 min et j’allais sur des réseaux sociaux et des trucs de fiote. Maintenant je fais des pompes et des abdos. J’ai test aussi le rafraichissement du périnée aussi. C’est pas une vraie pause. c’est juste pour m’aider à rentrer dans le truc. Apres je tiens plus longtemp. Mais je suis vraiment pas fait pour taffer sur un ordi.

Merci pour vos réponses,

Je pense aussi que le matin on peux etre concentré sur une tache pendant 45-60-90 minutes mais le soir c’est quasi-impossible de tenir plus d’une demie heure ^^

La technique « pomodoro » (similaire à un deepwork) conseille 25 minutes (de base). Et après, avec de l’habitude, tu peux augmenter la durée des sessions.

1 J'aime

Bonjour,

Personnellement ce sont des séances de 50 minutes que je fais. Dès fois cela me parait trop court et dès fois trop long.

J’hésite à plutôt me fixer une charge de travail à accomplir à la place d’un intervalle de temps. Ce n’est pas ce que recommande Jean-Marie, mais comme j’ai toujours fonctionné de cette manière, je me demande si je ne serai pas plus efficace finalement.

Peut-être que pour toi aussi la méthode « quantité de travail » plutôt que « temps de travail » est plus adaptée.

À tester ! :+1:

1 J'aime

Salut,

Perso je fais en général des deep work de 1 heure (15 min de repos) pour avoir du temps pour mes premières tâches (et plus importantes de la journée), ce temps me motive en général à abattre le maximum de choses pendant cette heure là.

Je me limite à en général 4 par jour, 2 le matin et 2 l’après midi

2 J'aimes

J’utilise également la méthode Pomodoro. Tu as des applications gratuites pour te permettre de rester concentré de 25 minutes (tu peux adapter la durée si besoin) et ensuite tu as 5 minutes de pause, avant de repartir sur une session de 25 minutes.

Salut,

Pour ma part, c’est des séances de 45mn avec des pauses de 10-15mn, 25 mn c’est trop court et après j’ai tendance à me disperser…

Pour la répartion c’est trois séances le matin et une l’après-midi plus light, dans 20-25% des cas je privilégie la charge de travail.

Pareil, je trouvais ça trop court 45 minutes par cycle de deep work, j’aime bien faire plus, voire beaucoup plus (le double).

Maintenant plusieurs facteurs rentrent en compte, d’une part quand tu codes et que tu es dans le flow tu ne vas pas t’arrêter parce que ton « cycle » est fini, tant que tu es dedans tu continues.

La difficulté que je rencontre souvent malheureusement c’est (dans mon job d’esclave) de trouver des tâches sur lesquelles je peux effectivement passer autant de temps sans interruptions.

Pas de la part des collègues ou de l’environnement en général, mais simplement dans mon workflow. Exemple, tu codes, tu écris tes tests, à un moment tu dois les faire tourner : ça prend 10 minutes, bam tu es sorti de ton flow, perdu. Donc tu en profites pour faire une pause régénérante, puis tu reprends.

Du coup au final les 45 minutes sont une bonne base de départ, réaliste et applicable pour beaucoup de gens, sans que cela ne soit trop dur non plus histoire de faciliter la prise d’habitudes. Après il faut tweaker au fur et à mesure, comme tout.

1 J'aime

De mémoire l’inventeur du Deep Work conseille de faire des séances courtes au début, puis de progresser. Il faut souvent accepter de ne pas réussir un exercice à fond dès le début, et progresser.

Ce n’est pas dramatique s’il faut quelques mois d’entrainement pour atteindre 45 min si on est très affaiblit niveau focus et qu’on a du mal à atteindre le flow. Recabler un cerveau perverti par les médias et la nullité de la déséducation nationale prend du temps.

En revanche il faut en faire quotidiennement pour bien fixer le rituel.

2 J'aimes