Quitter ou ne pas quitter?

Bonjour à tous.
C’est un sujet sérieux, j’en appelle à votre bienveillance, parce que c’est assez important pour moi.

Voilà. J’ai rencontré ma copine actuelle il y a 2 ans au camping dans lequel je viens d’arriver aujourd’hui.
Je l’avais baisée il y a 2 ans (elle était encore vierge), alors que j’étais encore avec mon ex, puis je suis resté en contact un an avec elle.
Puis l’année dernière j’ai quitté mon ex, et je suis tombé amoureux de cette fille au camping (après lui avoir parlé tous les jours pendant 1 an).
Nous nous sommes mis ensembles en août dernier, et pour l’instant tout se passe bien, malgré la distance (on se voyait une fois tous les 2 mois)

Sauf qu’il y a 2 mois elle m’a annoncé qu’elle avait été violée par son cousin pendant 5 ans quand elle était petite, et qu’elle se sentait obligée de m’en parler. (elle ne l’a jamais dit avant à qui que ce soit)

Comme un gentleman, je l’ai soutenue, l’ai rassurée, l’ai convaincue d’en parler à sa famille, j’ai même appellé sa mère car elle n’osait pas faire le premier pas…

Au final aujourd’hui le problème est réglé, toute sa famille est au courant, son cousin n’ira pas en prison faute de preuves, mais il ne s’approchera plus jamais d’elle.

Du coup voici mon dilemme:

D’un côté, je suis très amoureux d’elle, cet évènement, bien que tragique, nous a bien rapproché, elle me divinise presque aujourd’hui, pour ne pas m’être enfuit, et ça ne me dérangerait pas de faire ma vie avec elle (tout en butinant à droite à gauche discrètement, bien entendu)

D’un autre côté, même si pour l’instant, elle ne garde aucune séquelle sexuelle, et presque pas de séquelles psychologiques (elle est quand même très forte je me dis) j’ai peur que cette histoire remonte des années plus tard, que des troubles à retardement apparaissent…

De plus, il me reste encore 1 an avant de pouvoir vivre avec elle (2ème année d’IUT), et je sais pas si j’ai la foi d’attendre 1 an (même en baisant de temps en temps, voir mon topic “coucher sur la plage”)

Que me conseillez vous?

1 Like

Excuse moi mais tu as quel âge ?ça me paraît bien trop rapide tout ça.Vous allez vous installer prendre un pti chien les pantoufles, regarde le jt tous les soirs comme un.pti couple plan plan.Prends ton temps sérieux, enfin c est mon avis.J ai pris du temps avant d d’avoir un gosse et je le regrette aucunement.

Calme toi, redeviens rationnel et réfléchi à ce que tu viens d’écrire dans quelques heures ou quelques jours avant de faire un crédit pour le Scenic et aller à la SPA chercher un labrador pour votre maison Mikit.

Ma seconde relation sérieuse on est restés presque deux ans ensemble (bon, elle avait un paquet de cornes) avant de prendre notre premier appart. Deux années idylliques, une très bonne baiseuse et pas spécialement chiante. Une fois les clés de l’appartement dans la poche, on a rompu d’une commun accord au bout de trois semaines car affronter le quotidien n’a rien à voir avec les vacances et se voir uniquement pour les bons moments.

J’étais énervé même si à 50% demandeur de cette rupture. Énervé, j’ai cassé en bonne partie un mur en placo avant de partir et lui ai laissé se mettre la caution dans le cul (je n’étais pas signataire du bail, je vivais là comme un migrant).

1 mois après je la croise en caisse avec un mec inconnu, encore un peu amoureux je les poursuis sur la nationale comme un vrai malade mental. Arrivé à la gare je me suis battu avec le mec, mais il était nettement plus fort que moi et je me suis fait défoncer :nerd_face:

Quelques semaines après elle avait les flics à la maison car c’était la période où je faisais du commerce de shit et de cocaïne afin de vivre dignement, et j’en avais oublié un peu, cachés à droite et à gauche (être défoncé fait perdre la mémoire mais les chiens ont bon flair) … elle a tapé 24h de garde à vue à cause de moi :rofl: Ensuite elle m’a détesté car a aussi découvert que je la trompais abondamment et régulièrement.

Bref, prendre son premier appartement en couple est, tu le vois, pas toujours synonyme de bonheur ultime (surtout pour mon ex).

Comme a dit Silvio, se voir que pour les bons moments c’est facile. C’est quand on commence à vivre ensemble dans un appartement qu’on teste réellement la solidité d’un couple.

Ensuite, les gens qui ont vécu ce genre de drame sont détruits de l’intérieur. Si tu la vois peu il est fort probable que tu ne t’en sois jamais rendu compte. Mais ça finira par arriver au bout d’un moment de vie commune.

Si tu poses cette question de la garder ou non, c’est que tu as déjà la réponse : quitte la. Tu ne l’aimes pas assez et en plus elle risque de manifester des problèmes psychologiques tôt ou tard

Alors justement de ce côté là, j’avais un partement cette année, et qi on compte toutes les fois ou elle est venue chez moi, ça doit bien faire 1 bon mois sous le même toit.
Et quand je parlais de vivre ensemble, c’est parce que à la fin de mon IUT je n’aurai aucun soucis à continuer mes études chez elle, si jamais j’en ai encore envie d’ici 1 an.

Maos ce qui m’inquiétait surtout c’était cette histoire de viol, elle me semble pas assez affectée pour que ca soit normal…
Et j’ai peur qu’un jour elle vrille.

Mode 8eme degré on

Putain font chier ces cousins

Mode 8eme degré Off

Tout les êtres humains ne sont pas obligés de porter des sequelles, soit heureux pour elle continue de la rendre heureuse de bonne experience

1 Like

La pauvre, quelle histoire.

1 Like