Paroies vaginales et squirting

Bonjour la fratrie !
Je m’adresse à vous aujourd’hui car j’aurais besoins de réponse à quelques questions.

Je vous explique:
Cela fesait une semaine que ma partenaire ne m’avait pas vidé les couilles avec une bonne pipe dont elle seule a le secret.
À cause de nos emplois du temps respectif et du fait que nous vivons chez nos parents, nous nous voyons et baisons environ 1 à 2 fois par semaine. Sauf que entre son oublie de pillule et sa semaine de menstru on a pas réellement baisé depuis 3 semaines.
Hier soir vais chez elle bien apprêté de la tête au pied, avec une gaule énorme tout le long du trajet en voiture tellement elle m’avait manqué !

J’arrive chez elle en toquant à la porte, le sourire aux lèvres prêt à faire bonne impression devant les beaux parents avant d’aller tirer les cheveux de leur fille façon doggy dans la pièce d’à côté.

Puis la porte d’entrée s’ouvre, laissant apparaître ma partenaire seule dans son appart, portant une lingerie fine de couleur rouge que j’apprécie particulièrement. Vous savez ce genre de lingerie avec une ouverture au niveau de la chatte du cul et des seins :heart_eyes: toutes les conditions sont réunis pour une bonne partie de baise.

Bref on va dans sa chambre, on commence des prelis qui ont durée vingt minutes puis je commence à la baiser… Puis je termine de la baiser casiment simultanément tellement j’étais excité et avec les couilles remplie à ras bord :joy:
Nan en vrai j’exagère, j’ai quand même tenue 5 bonnes minutes avant de lâcher la purée,(tellement de sperme que j’aurais pu manger un petit suisse, re remplire le pot, remettre l’opercule et le ranger dans l’étagère du frigo.)
Quand je suis rentré en elle je sentais qu’elle avait du mal à mouiller mais c’était suffisamment lubrifié pour pouvoir quand même y insérer ma bite.

10 minutes après avoir fait des câlins et à se frotter l’un à l’autre, je rechoppe le barreau et je commence donc à glisser une main entre ses cuisses pour voir si elle est d’attaque. Je fout un doigt au niveau des premières lèvres et je me rend compte qu’elle est carrément inondé ! Rien à voir avec tout à l’heure. J’enfile a peine la première phalange qu’elle sursaute en couinnant de douleur. J’ai sûrement dû y aller trop vite lors de la première fois et elle n’as sûrement pas eu le temps de mouiller suffisamment et j’ai dû lui irrité les paroies.
Ducoup nous voilà tout les deux, moi et ma trique de taureau et elle avec son minou trempé, incapable de pouvoir nous unir et de laisser parler nos corps.
C’est alors que je m’adresse à vous avec ces quelques questions auxquelles j’espère trouver réponses :

  1. est-ce le fait d’avoir manqué de lubrification qui l’as irrité ?

  2. si oui, est-il possible que je n’ai pas été assez loin dans les préliminaire ?

  3. Avez vous des astuces concernant le Squirt ?

  4. le lubrifiant est il une solution ?

J’ai regardé plusieurs fois les 50 techniques pour bouffer un minou en essayant un peu toute les techniques, mais sans vraiment avoir réussi à faire squirt.

J’espère avoir rendu la lecture agréable et divertissante, j’attends avec impatience vos réponses messieurs les gentlemen !

Bien à vous, bonne soirée :blush:

2 Likes

Si elle vient de finir ses regles, c’est peut-etre normal qu’elle soit iritée …
Tampon ou serviettes, le truc est fait pour absorber les liquides … alors a la fin des régles quand ca coule que legerement ben la serviette asseche l’entrée de la moule .

Elle avait peut-etre la chatte qui s’en remettait a peine , et si elle a pas mouillé sur le coup c’est peut-etre parce que soit elle était pas a 100% dans le truc , soit dur a mouiller :slight_smile:

Et pour le squirt , si la fille accompagne pas dans le truc , y’a peu ou pas d’espoir …
Pour squirter il faut que la fille au moment de jouir contracte un muscle bien particulier .

Et le squirt ca vient d’une glande qui est pas tout a fait en lien direct avec le liquide qui lubrifie la chatte pendant la baise … le jour ou t’y arrivera tu verra que l’odeur a rien a voir .
C 'est un peu comme le sperme, le liquidé pré-éjaculatoire et le liquide prostatique , c’est des glandes differentes .

1 Like

Quel témoignage émouvant !

Je laisse aux experts le soin de répondre en détail mais il me semble qu’un défaut de préparation aurait pu entraîner de telles irritations.

Ceci dit vu vos fréquences de baises et la rapidité de cicatrisation des zones concernées, tu aurais pu la déchirer quitte à te déchirer au passage. Le mélange douleur plaisir ça peut être bien pour canaliser ton excitation pendant que tu pourfends la gueuze. Puis quelques jours après vous êtes comme neuf. Ceci dit, faire gaffe quand même avec la douleur si elle chope pas une bartholinite, ça c’est vraiment relou.

Booya !

Tu as été jusqu’où ? :thinking:

Je l’embrassais un peu partout, lui mordillais ses tetons, lui lecher la rondelle tout ça tout ça.

Étrange, le bouffage de chatte et de rondelle amène généralement à une forte lubrification de la femelle qui en bénéficie :ocean:

Je penche donc moi aussi comme @Ludo à une irritation post règles, c’est très très fréquent :ok_hand:

3 Likes

Je pense aussi, t’as du y aller comme un gros bourrin (normal, vu la plénitude de tes couilles) et t’as tout cassé…

Yo !

1. Hygiène

Lave toi toujours bien les mains avant des insertions, des fois on sait pas où laisse trainer nos paluches et on peut se retrouver avec de sacrées crasses dessus.

2. Traitement à la cortisone

Si ta copine prends un traitement à base de cortisone ça pourrait expliquer sa sensibilité anormale. Ce médicament de merde, entre autre, fragilise la peau les cheveux, et les parois vaginales.

3. « Le point A » : contrôle de la sécrétion de Cyprine

dans la vidéo de Jean-marie intitulée « Massage Erotique » sur « How2fuck », il apprend à faire un massage tantrique (probablement sa meilleure vidéo sur l’anatomie intime féminine). Il y mentionne l’existence d’un « Point A » situé sur la paroi vaginale antérieure après le point G qui contrôle les sécrétions de Cyprine.

Ayant fais un bon paquet de ce massage depuis que j’ai vu cette vidéo je peux dire que c’est spectaculaire : certaine te lâche véritablement un DEMI-LITRES de mouilles. Certaines c’est en explosion d’autre te le diffuse gentiment jusqu’à ce que t’ai les couettes, les divans, les coussins, les cheveux et les rideaux trempés.

Deuxième remarque et dernière à ce propos : d’une femme à l’autre ou d’une baise à l’autre avec la même femme ses secrétions peuvent varier selon la bouffe, les règles ou même les intempéries (stress etc.). En temps qu’homme fort et bienveillant prend le temps de sentir et agir en conséquence, sans te foutre la pression.

Voilà faites gaffe à vous les amis, gros bisous de Belgique :slight_smile:

3 Likes