Le porno augmente les risques D'Ejaculations Précoces

Je partage ce contenu très intéressant … concernant l’effet sur le cerveau du porno … et de son addiction invisible … Une vidéo de vulgarisation se basant sur des données de science ( donc plutôt fiable ).

il y a aussi celle-ci qui complète … la première tourné avec un témoignage :

Je précise que cela parle du porno et non de l’abstinences ou de la masturbation .

6 J'aimes

En même temps c’est une spirale…

Les mecs en couples ou qui baisent régulièrement se masturbent moins. Ceux qui sont seuls n’en ont rien à faire de tenir 2min ou 2 heures :joy:

Je pense que ce qu’ils disent est juste mais pas égal à chaque individu. Comme pour d’autres addictions ou pétage de plombs chacun va tolérer plus ou moins certaines émotions avant de craquer.

Puis quand on arrive à la durée ou préciosité c’est pareil, on a chacun nos ressentis physiques psychologiques et émotionnels.

Je dirais que l’on peut prendre les grandes lignes mais pas l’appliquer comme ça, chacun doit apprendre selon son ressenti.
Mais on est d’accord qu’il faut éviter d’abuser, reste à quantifier ça.

Disons que l’aspect « addictif » est un piège dont ceux qui sont victime ne s’en rende pas compte … Justement ici la vidéo est assez clair avec même des petites questions à se posées .

Après c’est normal que cela ne soit pas universel, car rien ne l’est on est tous différents surtout dans nos aspect sensation, moral , éthique . Après il ne parle que de l’effet du porno pas d’autres addictions donc je ne comprend pas trop ton argument .

Ici l’idée est que le porno à un impact aussi sur la durée de l’éjaculation précoce et sur nos sensations et notre libido … surtout lié à la récompense qu’attend le cerveau …

Justement ici ce n’est pas l’idée de limité la liberté du ressenti mais d’évalué si tu es « drogué » ou non … car quand tu ne le sais bien souvent même pas.

Après justifié scientifiquement ou avec des arguments fort le porno est il me semble difficile non ? tu parle d’abusé … mais le cerveau à quoi comme utilité ? hormis le fait d’être consommé et banalisé etc …

Je parle bien ici du porno … qui est de visionné un film de fiction pour adulte .

Le porno est une saloperie, un poison.
Point barre.

Même Jean-Marie le dit.
Alors que ce n’est pas dans l’intérêt d’un producteur, de défendre cette idée.

3 J'aimes

Pour info le porno VR ne fait pas de tout le même effet que le porno classique sur un écran. En VR de mon expérience on « tient » beaucoup plus longtemps, je pense que c’est parce qu’on prend son temps instinctivement car on a l’impression que les filles sont juste là. Une raison de + d’acheter un oculus quest :wink:

Et l’orgasme est plus intense également.

Ça n’empêche que tu trompes ton cerveau quand même …

Je n’ai jamais essayé :face_with_monocle:

Oui effectivement.
Mais avec n’importe quel média tu trompes ton cerveau. Quand tu te branles devant du porn, quand tu regardes un film poignant jusqu’à chialer, quand tu te marres devant un one-man show, etc. Ton cerveau croit que le spectacle se passe devant lui, alors que c’est juste une série de pixels et de sons synthétisés électroniquement.
Et pourtant on ne se pose plus guère la question de la manipulation de l’esprit impliquée dans ce processus.

Avec la VR on passe juste le grade d’en dessus.

Je conseille à ceux qui ont en les moyens de faire l’acquisition d’un oculus quest (casque autonome), rien que pour pouvoir tester et mesurer le potentiel de cette nouvelle technologie.
(ça coute environ 500e neuf, compter un budget de 1000 pour pouvoir acquérir quelques contenus).

Perso je l’ai adopté.

Hello sans le prendre mal je pense que tu n’a pas regardé ou visionné la vidéo qui mets justement ne lumière les effets néfaste de regardé du porno … qu’il soit en VR ou non … trompé son cerveau a des conséquence … qui son assez bien expliqué dans la vidéo … c’est un peu comme de regardé beaucoup de film gore à force tu vas t’habituer et ce qui te dégoutait avant ne te dégoute plus et pour te dégouter il en faut encore plus … c’est un peu pareil avec le porn il en faut toujours un peu plus et le cran monte petit à petit . La preuve pour te satisfaire il te faut un casque VR lol .

IL faut voir le problème comme une ascension mauvaise … plus tu regarde plus tu monte d’un cran pour arrivé au même niveau d’excitation ce qui impact directement ta libido et tes relations dans la vraie vie . Par exemple ne voir que des bombes avec un corps parfait peux face à une petit imperfection te faire réagir négativement .

Oui je n’ai jamais dit qu’il n’y avait pas d’effet néfaste à regarder du porn.

Perso j’ai regardé mon premier porn alors que j’avais 22 ans. D’instinct je savais qu’il ne fallait pas s’y mettre avant car ce serait trop toxique dans le développement du corps et de l’esprit (et pourtant c’était avant les sites « tube » porn gratuits).

Pour moi il faudrait faire une campagne de prévention anti-porn destinés aux enfants comme il y en avait pour la drogue. « Winners don’t use drugs » comme disait tous les jeux vidéos arcade d’une certaine époque.
Le problème c’est le tabou généralisé en matière de sexe dans notre société, qui met littéralement en danger les enfants qui découvriront le porno au détour d’un site, sans aucun avertissement sur les risques psychiques encourus.

Pour ma part j’ai eu plein de copines, souvent en parallèle/ensemble, et dans ce cas là aussi tu en veux toujours plus et tu t’habitues.
Idem pour le style de vie, la Lamborghini qui te faisait tant rêver te laisse de marbre après 6 mois d’utilisation.

J’ai été également addict au porn et j’ai expérimenté cette accoutumance, et j’ai fait des phases de « nofap » de plusieurs mois (jusqu’à 15 mois) pour recalibrer ma sensibilité. Cette accoutumance est donc réversible si on modère ou qu’on arrête quelque temps.

Après, quitte à tromper son cerveau, autant que ce soit une expérience de qualité supérieure. Cela permet aussi de mieux utiliser son temps de loisir.
En VR tu peux profiter d’un strip tease de 2 nanas superbes dans ton salon, gratuitement et sans effort, alors qu’en réel ça te coûterait une blinde et/ou demanderait toute une logistique. De plus à la fin tu peux retourner bosser sans dire au revoir ou discuter avec les nanas. Et c’est quasi-équivalent en terme d’expérience (tant qu’il ne s’agit pas de les toucher, mais dans un club de strip tease par ex tu ne touches pas les nanas et c’est quand même cool).

Et ça n’empêche pas de te taper des nanas quand tu veux. C’est complémentaire.

D’ailleurs je regarde parfois du porn avec mes nanas.

Bon là tu extrapoles et tu t’égares, je n’ai jamais dit qu’il me fallait un casque VR pour me satisfaire. On ne se connait pas d’ailleurs et je te trouve un peu familier.

Déjà désolé si j’ai semblé familier ce n’était pas mon intention … c’était plutôt de l’ironie mal placé qui montre que tu as besoin de VR pour te satisfaire un peu plus ce qui valide et appuis mes propos sur " le cran supplémenaire" …

Déjà VR ou pas le porno n’est pas la réalité mais un fiction qui à un but … alors il ne faut pas comparé le porno à de vrai relation … si tu achète une voiture tu es dans la réalité, si tu monte des crans avec ta copine tu es dans la réalité … face à du porn tu n’es pas dans la réalité mais un simili la différence est là …

Après ce qui est bon pour toi ne l’es peut être pas pour tous le monde … ce fils parle d’ordre générale de l’effet du porno et qu’il faut le réduire un maximum pour éviter d’avoir des problèmes ( libido, exitation, etc … ) et donc affirmé que voir le porno en VR c’est top me semble plutôt « particulier » … Je ne doute pas une seconde que le porno VR soit top j’ai déjà testé mais là n’est pas la question … car ce fils fait le focus sur un sujet … tu devrais par exemple créer un post sur le porn VR … et tu verras tous le monde en dira du bien … mais ce fils là parle justement des effets secondaire pervers et parfois invisible du porno . Il est fort probable d’être addicte au porno sans le savoir ( dans la vidéo justement il y a un petit questionnaire qui aide à savoir )

Oui c’est clair que le porn est toxique, cela donne une récompense à un comportement destructeur (tu éjac dans un mouchoir plutôt que dans une meuf, tu ne te reproduiras pas et donc tu vas crever).

Ca ressemble à n’importe quelle addiction : sucre, héroïne, etc.

Effectivement mon post sur la VR a fait dévier le sujet. A la base c’était juste une remarque sur le côté. Désolé pour ça.

Sans le prendre mal ou personnellement … avant de répondre as tu visionné les 2 vidéos du post initial …

« Ca ressemble à n’importe quelle addiction : sucre, héroïne, etc. »

là on est justement dans le sujet … mais une addiction n’est pas une chose « bonne » au contraire c’est le signe d’un problème qui peux prendre de l’ampleur … car le plus souvent la personne addicte n’en a pas conscience.

Oui j’ai regardé les 2 vidéos.
Au delà de ça j’ai étudié intensément le mouvement nofap avec notamment l’excellent bouquin « your brain on porn » abrégé YBOP, et comme je disais j’ai arrêté quelques fois, dont une fois pendant 15 mois.

Commencer une addiction quand on est encore un enfant (pour moi cela veut dire avant 20 ans) est critique et lie cette addiction à notre développement global. Le risque est que cette addiction fasse alors partie de notre identité profonde.
Pour moi les « jeunes d’aujourd’hui » (je parle comme un vieux con j’assume) font face à un défi totalement inédit en termes de tentation : porno rapide, écrans, malbouffe, sollicitations et sur-stimulation de toutes parts, et cela quasi sans avertissement, voire même avec des pubs omniprésentes qui poussent à cette consommation débridée.
Et cela s’ajoute avec les « anciennes » tentations : cigarette, alcool, etc

Mais ma conclusion reste la même, le porno est un addiction comme une autre, et ce qui est addictif pour une personne ne l’est pas forcément pour une autre.
Par exemple certaines personnes vont avoir davantage tendance à sombrer dans l’alcool que d’autres, il a d’ailleurs été démontré qu’il y a une forte composante génétique à cela.

1 J'aime