Journal de bord de Tsires : Sex Tao et Zéro Porno

Salut les frérots,

Dans ce topic j’expliquais que je ressentais une forte baisse d’énergie après une éjaculation, et que j’avais du mal à rester productif le lendemain.

J’éjaculais alors une fois par semaine ou une fois tous les 10 jours. Mais sur les conseils d’un frérot, j’ai décidé de passer le cran au-dessus, et de réduire ma fréquence éjaculatoire à une fois par mois.

Le Sex Tao sera mon meilleur allié pour parvenir à mes fins.

Je prévois cependant d’éjaculer à nouveau une fois par semaine, ou une fois toutes les deux semaines, lorsque je serai enfin expatrié. Avec toutes les gourgandines que j’irai voir, ça finira par arriver.

En attendant, ça va me rendre plus productif. Et puis en même temps, je me dis que je ne mérite pas d’éjaculer plus régulièrement, tant que je ne suis pas expatrié et en sécurité. Comme ça, ça me poussera à me donner encore plus à fond.

Mais ce n’est pas tout !

À cause de mon obsession pour le sexe, de mes pulsions sexuelles, et de mon addiction au porno j’ai eu beaucoup de mal à rester focus durant mes deep-work.

Une pensée fugitive, telle un éclair, jaillit dans mon esprit pour ne plus me lâcher. Alors que je suis en train de travailler, je n’arrive plus à me concentrer, car des pensées charnelles m’obsèdent, à tel point que ma productivité s’effondre comme un château de cartes.

Mais ça, c’était avant. Aujourd’hui, je m’en sors plutôt bien avec le Sex Tao.

Une petite séance de méditation micro-orbitale dans la matinée, suivie d’un snif-couilles dans l’après-midi si nécessaire, et je suis tranquille pour la journée. Je peux enfin rester focus sur mon taf et mes deep-work.

Et tout ça, grâce au Sex Tao.

Alors qu’autrefois je ne travaillais intensément que 3 ou 4h par jour, aujourd’hui je peux enfin bosser de 7 à 9h par jour, sans être dérangé ni déconcentré par mes pulsions sexuelles.

J’étais réellement handicapé sans la maîtrise et le contrôle de mon énergie sexuelle. Et c’est principalement pour cette raison, je pense, que je ne suis toujours pas expatrié, avec un revenu suffisant, généré en ligne.

J’ai également décidé d’en finir une bonne fois pour toute avec le porno. Ce poison m’a créé des problèmes d’érection, et je veux m’en défaire, définitivement. Ça me flingue également ma productivité, et ça freine ma progression dans la pratique du Sex Tao.

J’ai donc décidé d’ouvrir ce journal de bord, afin d’évoquer mes rechutes dans le porn, s’il y en a. La pression sociale me forcera à rester encore plus discipliné.

J’ai même une case Zéro Poison sur mon Dayboard, que je dois cocher chaque soir si j’ai réussi à ne pas regarder de porn. Je m’autorise cependant à regarder le porno éducatif de Jean-Marie, mais uniquement dans un but pédagogique.

Je relaterai également mon évolution dans la pratique du Sex Tao. Comment est-ce que je me sens depuis, ce qui a changé dans ma vie grâce à ça, et bien d’autres choses.

Je ferai un bilan chaque lundi pour mentionner si j’ai fais une rechute de porn, ou si j’ai éjaculé avant la fin du mois. Je parlerai aussi des éventuelles difficultés que j’ai rencontré.

J’espère que mon journal de bord pourra aider des frérots à arrêter le porn.

Et même si ça n’intéresse personne, je préfère écrire publiquement mes échecs et mes victoires, pour m’inciter à réussir et à rester discipliné.

Bise les frérots.

32 Likes

Salut, sache que tu n’es pas seul dans cette situation (j’ai le même problème) . Au bout de deux semaines d’abstinence tu vas atteindre un niveau , de conscience de bonheur et de contemplation exceptionnelle que tu va ensuite perdre tu va alors te dire que ça ne te ferai pas de mal de te masturber un coup et c’est la que tu va devoir résister pour parvenir à te sevrer . En parlant de sevrage , tu sera sevré seulement quand tu aura trouvé un équilibre dans ta vie personnelle entre relation avec les femmes , vie d’homme (Travail et sport) + vie sociale . J’ai réussi à m’abstenir plusieurs mois mais n’ayant pas réussi à stabiliser ma situation je suis retombé.

Je te souhaite d’avoir la force de réussir !

7 Likes

Salut! Pour éviter de « passer à l’acte », les stratégies sont semblables à celles de l’arrêt du tabac ou de toutes autres addictions quelles qu’elles soient. Quand tu sens la pulsion arrivée, et l’irrepressible envie de t’en faire une (branlette devant du porn), fait autre chose! Cela va passer très vite. Mange une pomme, sors de ta maison quelques minutes. Ou mieux encore : met un élastique autour de ton poignet, et dès que tu sens l’envie de mater du porn, tu te claques l’élastique. Au bout d’un certain temps, non seulement t’en auras marre de te faire mal avec ce pauvre élastique, mais en plus de ça, ton corps, ton esprit, ton cerveau, auront fini par associer le porn à de la douleur.

La bise.

6 Likes

Salut frero, bon courage dans ta progression. J’ai vraiment la sensation qu’on est très nombreux à avoir goûté au porn’ jeune, et qu’on a tous créé des addictions plus ou moins forte.

De mon côté, pour le côté ludique, challenge et salvateur, je me suis inscris à https://www.stopfap.org/ pour être à 100% dans le NOFAP.

Une belle journée

2 Likes

Bonjour,

Tu as tout mon soutien dans ta lutte contre le porno. Pour t’aider je peux te donner deux astuces :

  • La première est d’éviter les images qui peuvent provoquer un désir. Le meilleur moyen pour ça, c’est de ne pas trop zoner sur internet et de n’avoir aucun réseau social (mais normalement c’est déjà le cas).

  • La seconde, c’est si tu es déjà en train de succomber à la tentation et que tu commences à te masturber devant du porn. A ce moment là, ne pense pas au cul de l’actrice mais à la bite de l’acteur. C’est radical !

Bon courage !

2 Likes

Je vous remercie pour vos conseils et pour votre soutien les frérots ! Ça fait plaisir :pray:

1 Like

C’est tout à ton honneur d’en parler. Courage et ne lâche rien.

1 Like

@Remi-Swaro_G3 PRÉSENTE-TOI

Suffisamment pour qu’on comprenne ta situation :

  • Titre de ton topic de présentation: pseudo - âge - spécialité / profession
  • Âge / Activité / Situation matérielle et affective ?
  • Raison de ta venue ?
  • Objectifs à court et long terme ?
  • Ajoute ta balise à ton pseudo

Lundi 16 novembre 2020

Cela fait presque deux semaines et demi que je n’ai ni éjaculé ni consommé de porn. Car ma dernière éjaculation (sans porn), et le dernier porn que j’ai regardé, datent de quelques jours avant le 1er novembre.

Je n’ai pas consommé de porn, mais j’ai quand mêmes regardé quelques images soft. Des images de jolies filles en bikini ou en mini-shorts. Il n’y avait pas de pause particulièrement suggestive ni provocante dans ces photos, donc ça ne m’a pas incité à retourner vers le porn.

Alors, ça m’a aidé à ne pas retomber dans le porn, c’est vrai. Ça a fait office de palliatif, un peu comme les chewing-gums à la nicotine pour ceux qui arrêtent de fumer. Mais j’ai clairement ressenti que ça avait un impact légèrement négatif sur moi. Tous ces shots de dopamine, ça reste toxique pour le cerveau, même si ça l’est moins que le porn. Donc il va falloir arrêter.

Par contre, pour ce qui est de la méditation micro-orbitale, ça m’a bien aidé à ne pas avoir les couilles bleues, et à rester concentré durant mes DW. Je ne suis pas devenu fou à cause de mes tensions sexuelles.

Je me sens également plus énergique que jamais. Il m’est arrivé d’être en manque de sommeil, sans pour autant être fatigué. Malgré le fait que j’ai moins dormi (faute de discipline pour le rituel du soir) j’ai quand même pu rester concentré sur mon travail, sans que la fatigue ne me gêne. À long terme, le manque de sommeil pourrait quand même avoir un impact. Mais pour le moment, rien de bien méchant.

Je ne possède pas encore cet équilibre dans ma vie personnelle, dont parlais Crypto-Swaro. Donc j’ai peur de rechuter à l’avenir. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai regardé des images softs. C’est pour compenser le fait que ma vie ne soit pas encore équilibré.

Alors oui, je mange sainement, je fais du sport régulièrement. Mais je reste concentré sur mon business. Pas le temps de courir après les filles, et de toute façon, je n’ai pas encore les moyens d’appliquer la stratégie d’investissement amoureux de Jean-Marie, donc ce serait donner beaucoup de temps, de focus et d’énergie pour des résultats qui ne seraient pas à la hauteur de mes espérances. Et je n’ai pas non plus les moyens de me payer les services d’une professionnelle pour le moment.

Je vous tiendrais au courant. J’ai peur de rechuter, vraiment, car je sais ce qui arrive quand je rechute : je me sens mal, j’ai l’impression que mon corps entier est malade après avoir regardé du porno, même si je n’ai pas éjaculé dessus.

Alors Sex Tao à fond ! Pas question de rechuter ! C’est hors de question !

4 Likes

Courage dans ta quête ! :slight_smile:

1 Like

Lundi 23 novembre 2020

Cela fait maintenant 3 semaines que je n’ai pas regardé de porno et que je n’ai pas éjaculé. J’ai cependant regardé quelques images soft (filles en bikini, sans pose suggestive) mais j’ai drastiquement réduit ma consommation.

Il ne me reste plus qu’une semaine avant d’éjaculer.

Je ne ressens plus le besoin d’aller sur du porno, mais peut-être que le désir finira par revenir. Ou est-ce peut-être parce que j’ai compensé avec des images soft ?

Grâce au Sex Tao, je n’ai pas vraiment eu de problèmes de couilles bleues, sauf quelques fois, mais ça s’est vite dissipé avec le Sex Tao.

Mon désir lorsque je croise une femme est plus ardent que jamais. Je me sens plus vivant, plus énergique, prêt à conquérir le monde. Comme si le porno m’avait anesthésié et empoisonné tout ce temps, et que je revenait enfin à la vie.

Et si je fais une rechute, je vais avoir la sensation de devenir malade. Cette simple pensée me suffit à tenir, pour le moment. Et c’est pourquoi je m’accroche à elle.

On reste discipliné et on ne lâche rien !

Bise les frérots.

1 Like

Bonjour tout le monde,

C’est vraiment pas évident de se retirer de cette mauvaise habitude. Autant le porno en soit n’est pas nocif mais c’est comme toute addiction. J’ai l’impression que de se couper complètement donne des rechutes plus fortes. Faut se sevré par des doses moins puissantes. Ça prends un peu de temps mais c’est moins violent pour le cerveau.

Perso je suis passer de tout les jours à 2-3 fois dans la semaine avec une ejac par semaine même si j’ai des périodes où ça reprends mais c’est déjà bien mieux.

Faut aussi voir ses limites, si après 2-3 semaines t’as les couilles bleues et que tu gère pas encore le sex tao vaut mieux se vider que d’avoir des couilles qui font mal et en général c’est vraiment pas agréable.

Le top c’est quand tu regardes du porno juste pour le plaisir, pas comme une habitude ou pulsion.

Bon courage.

Mardi 1 décembre 2020

Ah j’ai oublié de faire mon rapport hier !

Donc, cette semaine, j’ai failli replonger dans le porno. En même temps ça fait un mois, mais une session de méditation micro-orbitale suffit généralement à calmer ses pulsions.

D’ailleurs, le Sex Tao est tellement efficace, que je sens que j’aurai pu tenir plus longtemps sans éjac. Mais comme ne plus éjaculer du tout peut être mauvais pour la santé, j’ai préféré éjaculer.

Je me suis donc vidé les couilles hier après-midi, et ça m’a bien fatigué. La seule chose à faire après une éjac, c’est dormir. Soit faire une sieste, soit se coucher plus tôt pour bien récupérer. Et également se supplémenter en zinc, car on perd du zinc en éjaculant.

Voilà, je compte bien répéter ce cycle encore une fois.

4 Likes

Bon, je n’en suis pas fier mais j’ai fais une petite rechute aujourd’hui.

J’espère que ce qui suit pourra aider des frérots à ne pas commettre la même erreur que moi.

On peut facilement expliquer ma rechute par plusieurs raisons :

1 - Gros coup de stress aujourd’hui : mon mac ne s’allume plus

Bon, au final un pote a pu me prêter son pc, et j’ai réussi à récupérer les données de mon mac, que j’avais au préalable sauvegardé sur un disque dur externe. Donc je peux continuer à travailler.

Par contre, sur le coup, sous l’effet du stress, j’avais besoin d’une bonne dose de dopamine.

Je suis allé naviguer sur pornhub, sans vraiment cliquer sur les vidéos, en survolant les miniatures, et quand j’ouvrais une vidéo, je ne restais pas longtemps dessus et je la refermais en me disant « arrête, c’est du poison ! »

Alors ça reste une petite rechute, mais je considère cela comme une rechute quand même. Cela dit, ça ne m’a pas empêché de travailler, et c’est le plus important.

2 - Autre chose : j’ai éjaculé la veille

Je pense que le fait d’éjaculer donne envie d’éjaculer à nouveau. Un peu comme une drogue. Un peu comme du chocolat.

Quand tu manges un carré de chocolat, tu deviens vulnérable, et tu es plus enclin à en prendre un deuxième. Avec l’éjaculation c’est pareil.

La dopamine appelle un besoin de dopamine. Et je pense que si je n’avais pas éjaculé la veille, j’aurai pu résister plus facilement à la tentation. Je pense même que j’aurai pu continuer encore plusieurs semaines sans éjaculer ni rechuter.

Après ça, je me suis mis deux bonnes baffes. Et c’était bien mérité.

Il faut néanmoins que je retienne la leçon : les gros coups de stress m’affaiblissent, et je suis également plus vulnérable après une éjaculation.

Au final, je ne pense pas que je vais faire une grosse rechute. Je n’ai pas consommé assez pour que ça soit vraiment grave, mais je dois faire attention tout de même. Tout ce que j’ai à faire, c’est ne pas regarder de porno à nouveau.

D’ailleurs, je vais changer le format de mon journal. Désormais, je posterai un compte-rendu chaque jour. Je pense que ça sera plus facile pour moi de résister comme ça.

3 Likes

Essaye de faire du sport intensément peut être ? Prend tu bien ta douche froide le matin ?

Quand tu fais ton deep work ou quand tu bosses met un jean avec une ceinture, une tenue correct c’est con mais si t’es en jogging tu seras plus apte à te branler.

mais si t’es dans un mood work pantalon ceinture polo ou je sais pas tu seras moins tenter.

Enfin ça marche pour moi, après te fou pas trop la pression je pense,

mais évite tout ce qui est simulant le faire voir très peu de femme sur ton écran te stimulera moins si tu es encore sur les réseaux delete ( j’espère que tu n’es plus dessus )

Force et honneur frérot .

1 Like

Penses à aéré ton texte svp @Louiss_G3 :point_up:

1 Like

Mercredi 2 décembre 2020

Alors j’ai tenu bon aujourd’hui. Ma rechute d’hier n’a pas eu de grave conséquence.

D’ailleurs j’ai eu une bonne érection ce matin, donc on peut en déduire que ça n’a causé aucun dégât sérieux sur mon système nerveux pour le moment.

Tout ce que j’ai à faire, c’est ne pas regarder de porno. Et je sais que je peux y arriver, car j’ai tenu un mois après tout. Je peux donc recommencer !

Par contre, j’ai quand même regardé quelques images soft aujourd’hui. Vu que je ne sors pas souvent pour draguer (perte de temps quand tu dois rester focus sur ton business) je pense que j’ai besoin des images soft pour ne pas rechuter et résister. Mais je sais au fond de moi que je devrais arrêter les images soft aussi.

Je pense de plus en plus à aller draguer quelques nanas, malgré tout. Je sens que c’est primordiale si je ne veux pas faire de rechute trop souvent. Ça apportera une forme d’équilibre, comme en parlait Crypto-Swaro. Et les sensations et le frisson qu’apporte le flirt, seront un bon palliatif à la dopamine que procure le porno.

Le but ici ne serait pas de baiser, mais de se procurer des sensations et de la dopamine au contact des femmes. Ce qui me permettrait à terme de me débarrasser également des images soft.

Pour info, je vis à la Réunion, donc pas de confinement ici. Je ne ferai rien d’illégal si je sortais draguer (je préfère le préciser pour que la modération ne fasse pas sauter mon post).

3 Likes

Jeudi 3 décembre 2020

Rien à signaler aujourd’hui. Je n’ai même pas regardé d’images soft.

Tout se passe bien. Ma récente rechute semble ne pas avoir de grave conséquence.

À demain.

3 Likes

Dimanche 6 décembre 2020

Bon, j’ai oublié de faire mon rapport hier et avant-hier. Désolé.

Par contre, la bonne nouvelle c’est que je n’ai toujours pas fait de rechute. J’ai juste regardé quelques images soft vendredi et aujourd’hui.

J’en suis arrivé à cette conclusion :

Le porno, c’est comme la malbouffe. Quand tu en consommes une fois par mois, en petite quantité, ça n’aura pas de conséquences trop graves sur ta santé. Ça reste quand même du poison, mais les répercussions reste minimes.

Mais si tu en consommes tous les jours, ou presque tous les jours, tu deviens rapidement une merde, et tu finis par devenir malade.

Bien entendu, ça n’est pas une excuse pour se laisser aller. Mais au moins, je suis rassuré.

Par contre, si j’avais éjaculé sur du porn la dernière fois, je pense que mon addiction ce serait réveillé, et que j’aurais replongé dedans au final. Donc il ne faut jamais éjaculer sur du porn, sinon c’est foutu, la blessure va se rouvrir.

Je pense que ce mois-ci va très bien se passer.

À demain.

2 Likes

Salut frérot,

Ça ne sert jamais à rien de culpabiliser. Pas de « si je n’avais pas rechuter(…) », le seul monde réel c’est celui où tu l’as fait et c’est irréversible. Mais quand même, il faut éviter à tout prix la mentalité du « petit plaisir » ou de s’habituer à une petite pour quand ça ne va plus rechuter gravement.

Je pense que les légendes en mode « une petite quantité ne tue pas » vient du fait que quand tu manges 7 fois macdo, tu prends 4ko donc c’est visible et tu perds 7ans d’espérance de vie mais que quand tu manges 1 fois macdo, tu prends presque pas de poids et ton espérance de vie qui baisse tu ne le sais pas.

Même si les petites doses ont peut-être peu de conséquence sur le long terme, il reste que sur le court terme il y a toujours des effets. Essaie de faire une douche froide après d’être fait matrixé le cerveau par du porn. Quand tu manges du sucre, même 1 fois tous les 10ans, ton insuline est toujours en PLS, ton foie souffre, ton pancréas aussi et ta testostérone est à terre.

Bon bref pour faire sharp: ne fait pas le moindre pas vers ton addiction et quitte absolument tout ce qui est une source de dopamine et qui n’est ni du travail ni un besoin vital.

Petite question: Tu consommes comment tes images soft? J’imagine que t’as pas Instagram du coup, tu fais quoi?

La bise frérot!

2 Likes