Expatriation et freins familiaux

Salut les frérots,

Je suis convaincu de l’absolue nécessité de l’expatriation dans les plus brefs délais (janvier 2021 va être chaud, en France), là n’est pas la question.
Pognon ok. Revenus passifs corrects et 90% de mon activité est online.

Le problème est ailleurs. J’ai deux gosses, et une femme pourtant brillante qui n’arrive pas à croire au scénario Guerilla, et qui ne veut pas bouger de Paris. En cas de séparation, les juges français donneront la garde à Mme, même si je gagne six fois plus qu’elle.

J’aimerais savoir si certains d’entre vous ont été confrontés à ce problème. Pour l’instant, je partirais volontiers sur le mode : je m’expatrie seul, chauffe la place et ramène la smala ensuite.
Si certains ont expérimenté quelques techniques de manipulation rapides et efficaces, je suis preneur.

La bise

11 J'aimes

Salut Sylvain, situation très compliquée à traîter et très délicate.

Je vais te partager quelques idées que j’ai eu pour t’aider à rejoindre le paradis.

Tout d’abord, tu peux essayer de convaincre ta femme comme le ferait un copywriter. C’est à dire jouer sur les souffrances de votre vie actuelle et sur les bénéfices de votre vie future. Surtout sur le fait que c’est pour le bien et la sécurité de vos enfants.

Ensuite, tu peux lui proposer un voyage de quelques semaines où quelques mois dans les pays de l’est. Les femmes adorent les voyages (je ne sais pas si c’est le cas de la tienne). Une fois sur place, elle tombera peut être amoureux de ces merveilleux pays et se rendra vraiment compte du dégât de la France.

Bats-toi comme un guerrier pour ta femme et tes enfants :muscle:

Fraternellement,

Romain.

5 J'aimes

Salut Sylvain.

Effectivement, si tu dis un beau jour : “bon écoute chérie, d’ici un mois on se casse en Estonie” elle va être refroidie.
“Et qu’est ce qu’on fait des gosses, et mes amies, et mon confort/mon environnement”

C’est simple, elle t’envoie chier. La femme n’aime pas prendre des risques. Ce n’est pas dans sa nature.

Tu dois prendre le temps de l’amener à réfléchir par elle même aux bienfaits d’une expatriation, et pour cela fait la rêver.

Programme un voyage dès que possible, faites la tournée des capitales, visitez.

Elle doit voir que ce qu’elle s’imagine est différent de la réalité.

Bon et une fois que ce sera fait, restera le plus dur.

Parce que partie signifie apprendre une nouvelle langue, trouver une école pour les gosses, abandonner ses amis…

Là, sois malin. Tu peux par exemple lui dire un truc du genre : “mais tu sais chérie, Tallinn c’est à 2h d’avion de Paris!” Aux heures de pointe c’est plus rapide qu’un Paris-Chartres !”

“Et puis chérie, avec le pognon qu’on va économiser, tu pourras les inviter tes copines.”
“On ne part pas comme Robinson Crusoé au fin fond d’une île perdue avec comme seule compagnie un ballon nommé Wilson.”

“Les gosses on va les inscrire dans une école française, ils auront plein de nouveaux amis blancs”

Bref, vas-y tranquille. Rassure la.

10 J'aimes

Tout à fait d’accord avec @Von! Et organise bien ton voyage avec les gars de la commu pour que ta famille soit accueillie le plus royalement possible.

Commence aussi toi à monter en compétence et à montrer que tu vas assurer la barre de ce navire qu’est votre famille. Fais vite des progrès en Russe (ou roumain ou la langue qu’il faut). Et cela en mettant le moins possible de pression sur elle.

Ça sera également très rassurant pour elle de savoir que tu as une communauté là-bas qui vous soutient. Question: Qu’est-ce qu’elle sait de DBL? En lui as-tu parlé?

Ce qui est sûr, c’est que tu n’iras nulle part sans l’accord éclairé de ta femme. Va falloir la prendre en douceur et monter un dossier pour avoir son aval. Je te conseille de la laisser tranquille tant que tu n’as pas de solides arguments chiffrés.

En attendant, tu vas monter en compétences et tu vas faire un max de pognon. Comme ça quand tu vas lui présenter le projet, tu seras the boss of the situation.

6 J'aimes

Faut aussi prendre en compte son cercle d’amies. Si parmi ses proches il y a des gens que tu peux intéresser à DBL, ça facilitera votre expatriation.

Attention: Procéder avec un extrême subtilité et la plus grande douceur.

3 J'aimes

Salut @Sylvain_M_G2, tu n’es pas le seul dans ce cas la. Malheureusement je ne pourrai rien t’apporter de plus que ce qu’ont fait les autres.

Cependant je crois qu’un frérot qui s’appelle Niko est dans la même situation que toi ,et apparemment il aurait réussi à convaincre sa femme.

Ca vaudrait le coup de lui demander.

1 J'aime

Salut Sylvain je suis dans le même cas que toi. Sujet très délicat c’est vrai j ai commencé à lui en parler. A part éventuellement la Suisse elle est pas très enthousiaste.
Je compte d’abord gagner du pognon via mes propres moyens ça va la rassurer mais ça a l’air d’être déjà ton cas. Demande lui quelle préférence elle a. Je compte l’emmener a Prague j’ai crû comprendre que c’était un bon moyen de faire la transition avec l’Ouest.
J’en profite pour remercié les frérots déjà en expatriation pour leur description des pays où ils sont.

2 J'aimes

Amenez votre douce dans un endroit rempli de boutiques hauts de gamme et d’excellents restaurants :ok_hand:

Créchez dans un hôtel luxueux quelques jours et enchaînez shopping, bonnes tables, spa etc. … Promenez vous dans la ville et faites lui remarquer à quel point les rues sont propres, faites lui aussi remarquer que vous pouvez déambuler gaiement et le cœur léger main dans la main la nuit, en sortant du restaurant, sans marcher dans la pisse et sans vous faire emmerder toutes les 8 minutes :sunglasses:

Au bout de 3 ou 4 jours lancez lui un innocent : « Ça te dirait qu’on s’installe ici ? » :thinking:

La seule réponse que vous entendrez sera OUI :slightly_smiling_face:

Les femmes sont émotionnelles, on ne le répétera jamais assez. Donc inutile de vous lancer dans des explications et des constats rationnels, faites lui simplement tremper le doigt dans le pot de confiture.

14 J'aimes

La stratégie de Silvio est évidemment excellente. Il suffit qu’elle se fasse une aprèm shopping de luxe dans un mall de marbre beige et elle se sentira comme dans les centres commerciaux de France. Mêmes repères, même enseignes…

Dans sa tête elle sera très à l’aise.

Un joli restau dans un coin branché de la ville est une très bonne idée, surtout l’été en terrasse. Pas de paki pour venir casser les couilles ou un accordéoniste bourré… Pas de mec qui taxe des clopes…

Le calme, serein.

4 J'aimes

Je rebondis sur la remarque de Silvio.

Il ne faut JAMAIS essayer de convaincre une femme par une argumentation logique.

Il faut jouer sur ses émotions et la laisser découvrir par elle-même.

Plus vous essayerez de la convaincre, plus elle va se buter.

Ce que j’ai fait pour ma copine avant de sortir, c’est que je lui ai dit franco que je partirais et que rien ne me fera changer d’avis.

Je lui ai expliqué mon projet et elle a commencé à s’intéresser et à se renseigner par elle-même. Ses préjugés sur l’Europe de l’Est ont disparu et maintenant elle est intéressée par l’expatriation.

Donc si dans un an, je lui propose de partir, elle sera certainement d’accord.

Ma situation reste spéciale puisque je l’ai prévenue avant de sortir avec. Donc si vous avez déja une femme et des enfants, la situation est différente.

3 J'aimes

Merci à tous pour vos messages bienveillants et riches de bon sens.
Je vais jouer la carte émotionnelle. Elle connaît bien Prague, mais je vais en re-tartiner une couche (quand les portes s’ouvriront).
Les gosses s’adaptent à tous les situations ; là n’est pas le problème.

1 J'aime

Bonjour Sylvain, Moi aussi dans la même situation, marié et père de 2 enfants de 2 et 5 ans ! Mais les conseils des frérots sont d’ un véritable réconfort dans ce moment délicat. Des portes s’ouvrent avec à la clé un pays stable où il fait bon vivre.

Idem. Même situation, marié et 2 enfants en bas âge.

Bien plus difficile de s’expatrier avec toute sa fratrie quand étant simple célibataire.

Je pense que le conseil de Silvio est très bon. Surtout partir en couple sans les enfants en surprise sans la prévenir, en mode shopping champagne.

Tu nous diras…

1 J'aime

Moi aussi j’ai eu du mal à faire accepter l’expatriation à ma femme, ayant une enfant scolarisée en plus.

Mais suite à la décapitation de Paty ,plus une tuerie dans notre village, elle a vite changé d’avis !

Du coup on s’est mis d’accord et maintenant on envisage d’essayer plusieurs localités pour ensuite se poser là où on se sentira le mieux.

1 J'aime

Les événements font que tout s’accélère ! Mais en ce moment avec ce confinement qui tend à se durcir, les visites sont difficiles à envisager ! Notre grand gourou nous l’avait déjà dit… le frankistan ne veut pas perdre plus d’esclave… va falloir faire peut-être comme nos grands-parents ou arrière grands-parents pendant la seconde guerre mondiale !

Pour convaincre la femelle, je préconise ceci : au lieu de regarder la TV (ça existe encore ça) ? Tu mets une Chromecast avec une playlist YouTube sur laquelle tu as sélectionné au préalable des vidéos de visites de bloggeurs ou youtubeurs qui sont dans des supers endroits.

Tu mets ca tous les soirs au moment de manger genre t’as pas fait exprès de sélectionner ces vidéos, genre c’est un enchaînement de vidéos complètement aléatoire… Bref de la bonne propagande, tu fais comme Macron version ‹ ‹ passion de l’Est › › :sunglasses:

1 J'aime

Si tu veux rendre ces vidéos de voyage encore plus appréciable pour ta femme, ne pas hésiter à lui mettre une video sur le shithole français juste avant.

Il y a ce qui faut sur le sujet avec sofzilog, lapin taquin etc… Normalement le contraste devrait donner encore plus de force aux vlogs.