Expatriation Bulgarie-Retour d'expérience

J’ai habité en BG de 2008 à 2015, donc mes infos sont peut-être un peu datées.

En Général:

Il y a 2 Bulgarie : Sofia et le reste.

Sofia c’est une petite capitale Européenne, avec un centre ville bien définis, de beaux quartiers résidentiels et des quartiers de tours communistes plus ou moins loin du centre.

Ca bouge, les clubs ouvrent et ferment, c’est plein de resto, ca parle pas mal anglais, toutes les grandes boites y ont leur siège, grosse vie culturelle (par rapport au reste de la BG, pas par rapport à Paris), les salaires sont plus élevé et il y a une génération qui a entre 20 et 35 ans qui travaille dans l’informatique qui se font de bons salaire (autour des 2000-3000 €). L’argent circule et d’une manière générale tout le monde en profite (même le taxi gagne mieux sa vie qu’en province).

C’est à la fois une ville bordélique avec des infrastructures pas à la hauteur de la population (embouteillage, difficulté de parking, rue étroites) et une ville pas stressante (pour une capitale). Les gens ne courent pas, ils prennent leur temps.

Si tu as un peu d’argent je recommande de vivre pas loin du centre, tu peux tout faire à pieds, en taxi ou en métro.

Les loyers sont raisonnables (300 à 600 € pour un 2-3 pièces) et plus tu parles bulgare moins ils sont élevés. Tu as pas mal de différent standard en appart, du 1/vieille appart avec meuble d’époque, chauffage centrale que tu peux pas éteindre et lino crasseux au 2/ top luxueux avec baignoire à jet, écran plat de 1.5 m de diagonal et meubles design. Bon vous allez vite comprendre que le luxe pour un bulgare et le luxe pour un français c’est pas tout à fait la même définition. Les Bulgares sont pas les rois de la finition (sauf au salon de massage) et ils ont un peu tendance à bâcler avec des matériaux cheap, des cuisines pas fonctionnelles ou des salles de bains avec des énormes baignoires jacuzzi alors qu’ils n’ont installé qu’un ballon d’eau de 80 L dans l’appart.

Moi j’ai habité 7 ans à Plovdiv, la capitale culturelle du pays. Niveau business c’est calme mais c’est une jolie ville de province avec pas mal d’activité.

Business:

Pour démarrer un business je recommande tout de suite de trouver un avocat. Ils ont des paquets « démarrage d’entreprise » qui comprend l’administratif et la compta. Ca coûte pas très cher (dans les 300 €) et tu n’as rien à faire. Par la suite ton avocat et ton comptable seront tes meilleurs alliés dans la jungle administrative bulgare, chipote pas pour t’en trouver des bons ils te feront économiser temps et argent (contacte moi si tu veux des noms).

L’administration est à 2 vitesses: des trucs super rapides, sur internet que tu rêverais d’avoir en France et d’autre qui n’ont pas bougé depuis le communisme ou tu as besoin de mille formulaires et tampons… Mon conseils : délègue cette partie le plus possible.

Tu peux commencer ton business en 3 jours. De mémoire, en province, mon comptable me coûtait 300 €/mois, il gérait tout (feuilles de paie pour mes employées, enregistrement des factures, déclaration d’impôts, compta…et toutes les questions administratives). L’avocat était payé à la tâche (enregistrement de document, transaction immo, aide spécifique…) et c’était raisonnable (des facture de 50 à 200 €).

La meilleures raison d’être en BG: le taux d’imposition! En général il est de 10% sur les bénéfices de ton entreprise et (à vérifier) de 10 à 15% sur tes revenus.

Ils se sont pas vraiment pas cassé la tête et ont mis un taux de 10% sur tout le reste. Par exemple si ta boite loue un bureau 1000 BGN, le proprio a un impôt forfaitaire de 100 BGN.

Il y a aussi des forfaits pour les autoentrepreneurs ou tes bénéfices = tes revenus, imposés à 15%.

La TVA est un peu élevé (20%) mais on peut pas tout avoir.

En cherchant un peu on trouve de bon spécialistes (IT, logistique, etc…) mais je recommande vraiment de bosser la langue rapidement, ca débloque plein de situations.

Femmes:

La bulgare est pas frileuse, elle boit, elle danse, elle couche le premier soir et fait tous les trucs que tu rêves de faire. Pas de grosse chape morale ou traditionnelle, c’est normal de baiser et de prendre (et donner) du plaisir. Les étrangers ont pas mal abusés des meufs, promettant monts et merveilles, donc elles sont peut-être un peu plus prudentes, mais franchement c’est plutôt cool.

Bouffe:

C’est le pays de la salade et de la viande grillé. Très méditerranéen, ca peut devenir un peu lassant. Quand tu connais des locaux et que tu as la chance de faire des repas de famille tu découvres un peu plus. Dans les grandes villes il y a de plus en plus de restos européens, et tu t’en tire à bon compte. Il faut apprendre à boire des alcools forts (la rakia, leur espèce de grappa locale est pas mal bu en entrée avec la salade, entraînement nécessaire).

Coût de la vie:

C’est plus comme il y a 15 ans mais ça reste un pays ou tu te fais un bon restos avec entrée, plat, dessert, vin pour 20 €. Faut connaître, aller la ou vont les BG, pas la ou vont les touristes. J’ai vécu très bien avec 1000 € par mois, les bulgares sont débrouillards, ils savent vivre avec peu. Et si vous avez un peu plus vous pouvez être le roi du monde.

Danger:

En 7 ans sur place, sortie regulierement saoul à 4 h du mat, je me suis jamais senti en danger. Les BG sont pas sanguins, ils cherchent pas la merde et si la tension monte, elle redescend toujours tres vite. Il y a une grosse population de tsigane qui est très discrète, et à moins de se retrouver dans le ghettos rom seul à 2 h du mat (mais je suis même pas sûre… )

Pourquoi je suis parti:

J’ai vécu 2 ans avec mon salaire français en célibataire, à tartiner à fond et vraiment profiter. Après montage de ma boite, couple, bébé, donc la vie était partagée entre un business intéressant mais que j’arrivais pas à faire décoller et une petite vie de père de famille plan plan. Les copains et la famille ont commencé à moins me rendre visite et j’arrivais pas à sortir assez de revenus pour qu’on s’éclate en dehors de la BG (si tu peux bien vivre avec 1000 € en BG, dès que tu veux en sortir tu es rattrapé par le coût de la vie ds le reste de l’Europe).

Je sais pas si j’ai couvert le sujet, si vous avez des questions un peu plus spécifique, n’hésitez pas.

29 Likes

Merci du partage cela est complet :+1: :+1:

Salut Jérôme, j’étais dans un secteur traditionnel: la boulangerie - pâtisserie. Je fabriquais et vendais des desserts congelés aux restaurateurs, aux boites de catering et aux hôtels (pas de magasin).

La BG est toujours en retard sur plein de chose et est un chouette marché à ouvrir mais:

  • la population n’est pas riche et ne peut pas accorder beaucoup d’argent au non essentiel donc compte pas QUE sur la population locale pour devenir millionnaire en drop).
  • c’est un petit marché (la Roumanie est plus intéressante en taille de marché).
  • mes amis BG n’aiment pas quand je dis ça mais une des raisons pour laquelle la BG accuse un énorme retard est son manque d’éducation. En gros on a un pays « libre » depuis 140 ans (les turcs n’ont pas investit en BG, elle n’a pas connu de révolution industrielle comme la CZ ou la PL), qui commençait doucement à se créer une élite (ça prend qlq générations) qd les coco sont arrivés et ont fait fuir les chefs d’entreprises et les banquiers. Donc en 1991 le pays est tombé aux mains de gens forts et peu formés, sans avoir, comme en HU ou en CZ une riche diaspora éduquée qui revient et qui investit.

Pour revenir à l’exemple d’Amazon, ils ont du faire qlq études et s’apercevoir qu’ils n’allaient pas rentabiliser l’investissement avant 20 ans…

Tu as quoi comme idée en tete? Quel type de business?
Pour moi la BG c’est à la fois le paradis du business à l’ancienne (qui demande des réseaux, des capitaux, la langue…) genre immobilier, automobile, restauration mais aussi le paradis du start-upper qui veut faire du service online (principalement pour des clients en dehors de la BG). Tous mes poteaux de 30-40 ans travaillent dans ce genre de business (https://www.questers.com/, https://www.draftkings.com/, https://www.60k.com/, https://siteground.com/, https://ucha.se/…)

Et sinon, plus qu’ailleurs la BG est un pays de brute ou la réussite se fait à la geule, en marchant sur les autres (cf. ma ref. aux années 90).

2 Likes

Salut Jérôme, cool ton projet. Pour le biz digitalisé Sofia est une chouette ville. Gros avantage que j’ai oublié de préciser, tu es à 1 heure du ski et à 2h30 de la mer.
Pour ce qui est des trottinettes, la tu oublies, tu comprendra qd tu verras l’état des trottoirs :slight_smile:
Sinon une ville vraiment cool c’est Budapest, ou Bratislava, plus petit et chaleureux. Et même Belgrade a beaucoup changé ces 10 dernières années. Un bon compromis entre far ouest (pas encore dans l’UE), les serbes sont bien tarés et de modernité.

A+

m

2 Likes

Salut Martin, bienvenu :cowboy_hat_face: !

MERCI pour ton témoignage :man_office_worker:

Je suis plutôt intéressé par la Roumanie (car la langue est plus simple à apprendre),
mais la Bulgarie m’intéresse et tu réponds ici à plusieurs question fondamentales.

Bonne continuation à toi frérot,
Jonathan

1 Like

Salut Paul,

J ai un peu fait la Roumanie (1 ans sur place après les études) et j y vais tjs pas mal pour le boulot. Hésites pas à regarder du côté de Cluj, Timisoara ou même Iasi. Moins bordélique que Bucarest, plus beau, plus sympa et grosse activité pour les entrepreneurs.
Et pour la langue, que tu sois en Roumanie, Bulgarie ou en Chine a moins que tu ais des facilités, tu vas galérer pareil :wink: Donc choisit le marché, la culture, les filles, les paysages, la facilité de connection (avions),…
La langue suivra ! (Je suis en Italie depuis 1 ans et on pourrait penser que parlant 4 langues et étant français ça va aller vite et bien non, c est la même galère que les 3 autres ;))
Au plaisir,
M

3 Likes

Мерси,

Ton témoignage sera précieux à beaucoup de monde.

Je suis actuellement à Plovdiv depuis 2ans maintenant et j’ai fait un an à Sofia.

Pas mal de choses y ont changé depuis.

J’y ai passer une super année dans le quartier studenski grad, un mood totalement différent voir incomparable.

Ton feedback me donne envie d’en faire de même, afin d’en faire profiter le plus grand nombre.

Merci à toi encore une fois !

1 Like