Avis du collège médical DBL sur la vaccination

DBL, le 2020-06-05T00:00:00Z

Le collège médical DBL a émis l’avis suivant.

Avis concernant la vaccination.

Le principe de la vaccination existe depuis l’antiquité mais c’est à la fin du 19ème siècle que le Dr Pasteur et ses collaborateurs formalisent scientifiquement le concept.

Le principe est d’administrer des bactéries ou un virus moins virulent à un être humain non immunisé afin son organisme développe des anticorps qui le protègent d’une future infection.

Avec les progrès de la science, on améliorera le processus pour rendre la vaccination plus efficace et moins dangereuse (vaccins vivants atténués vs vaccins inactivés).

Immunité individuelle :

Par le biais de la vaccination, chaque personne vaccinée va développer une réponse immunitaire qui va lui permettre de se défendre face à une atteinte bactérienne ou virale. Selon l’agent pathogène et les progrès des vaccins, celle-ci permettra de ne pas developer la maladie ou alors d’éviter les complications graves de cette maladie.

Afin de favoriser la réaction immunitaire, des excipients ont été rajoutés donc notamment l’aluminium (C’est celui-ci sur lequel porte le plus souvent les débats). Il s’est avéré que les excipients pouvaient de manière marginale entraîner des effets secondaires potentiellement graves.

Il existe maintenant de multiples vaccins pour différents maladie infectieuses virales ou bactériennes . Ils peuvent être utilisés en préventif ou en thérapeutique(le tétanos par exemple).

Certains de ses vaccins sont obligatoires pour vivre dans un pays ou pour s’y rendre.

Immunité collective :

Le bénéfice de la vaccination individuelle sur un groupe est d’entraîner une immunité collective avec une éradication de la maladie et de ses agents pathogènes.

Un certain nombre de maladies ont disparu (dont notamment la variole) dans le monde grâce a l’immunité collective.

enfant malade de la variole

En effet, si toutes les personnes sont vaccinées, les agents pathogènes ne peuvent plus se reproduire et disparaissent.

Ils ne peuvent plus également muter car leur réservoir naturel a disparue et ils ne peuvent plus s’adapter.

Le virus de la grippe est un exemple des problèmes de vaccination partielle à l’échelle mondiale. Celle ci n’étant pas massive et mondiale, le virus peut muter et s’adapter au vaccin (cela est plus complexe mais ce n’est qu’un exemple).

Dans nos sociétés civilisées où il y a eu une vaccination systématique depuis les années 50, un certain nombre de maladies ont disparu.

Avec l’émergence d’internet et des réseaux sociaux ainsi que des associations de malades, un pourcentage grandissant des parents ne veulent plus faire vacciner leur enfant par peur des complications potentielles du vaccin.

Ils estiment en effet que les risques d’attraper les maladies seraient moindre que d’avoir une complication du au vaccin ( à cause notamment de l’aluminium et par méfiance de l’industrie pharmaceutique).

Malheureusement il existe un cercle vicieux: moins les gens sont vaccinés, plus il y a de chances que la maladie revienne et qu’elle mute rendant les vaccins inefficaces.

En conclusion:

Ne pas se vacciner est un choix personnel que vous pouvez assumer si vous êtes isolé mais si vous vivez dans une communauté ou la vaccination est obligatoire, le choix de ne pas vous vacciner revient à compter sur l’immunité collective -celle des autres- pour vous protéger.

Vous contribuez donc à affaiblir une défense collective chèrement acquise, au risque de faire resurgir -par égoïsme- à vos dépends, des maladies pourtant disparues du continent. Cette attitude est profondément irresponsable puisqu’elle fausse la perception des autorités sanitaires sur la force réelle de l’immunité collective et donc des moyens à mettre en place pour contrer le risque sanitaire. Vous avez vu ce que le manque de préparation peut donner en cas de pandémie. Le Coronavirus de 2020 en est le plus parfait exemple.

Tout sujet anti vaccin est interdit.

Notre collège médical : @Dr_Duracell, @Dr_Folamour_G1, @Dr_San_G1, @ThomasG1

L’équipe DBL.

22 J'aimes

Cette photo du cosmos :rofl:

1 J'aime

Merci @Von

Je te propose même de fermer les commentaires de ce post pour ne pas laisser de débats possibles sur ce sujet.

Si certaines personnes ont des craintes sur le sujet autant qu’elles viennent contacter le collège directement

1 J'aime

En effet, on en avait déjà discuté il y a longtemps et le débat ne se terminera jamais, chacun apporte ses preuves, ses témoignages.
Un peu comme dans la plupart des théories du complot, chacun est convaincu car chacun a vu, entendu ou trouvé des arguments soutenant ses convictions.

Il n’y aura pas de débat. Notre collège de médecins est le seul habilité à rendre ce genre d’information, qui a valeur d’autorité ici. Nous sommes très clairs : DBL est pro vaccin. Ceux qui s’amuseraient à ne serait-ce que tenter de lancer le débat après cet avis seront sanctionnés.

9 J'aimes

Les débats ne sont-ils pas interdits de base sur le forum ?

Très intéressant.

Mais si c’est possible, est ce que c’est mieux de privilégier les vaccins sans aluminium ?